Hollande met en garde contre le vote FN aux régionales

le
13

PARIS, 19 octobre (Reuters) - François Hollande a mis en garde lundi contre le vote Front national aux élections régionales de décembre, estimant que le fait d'avoir une ou des régions dirigées par le FN aurait un impact négatif en France comme à l'étranger. "On ne joue pas avec des votes pour envoyer un message parce qu'on est en colère. Chaque citoyen est responsable", a déclaré le chef de l'Etat sur RTL, alors que le parti de Marine Le Pen, qui progresse dans les sondages, convoite au moins deux régions. "Quand des votes se font, ils ont toujours un impact en France et à l'étranger. Une région dirigée par le Front national aurait des conséquences, y compris dans les décisions que les élus auraient à prendre", a-t-il ajouté. François Hollande a dit faire en sorte "que la France puisse se regarder elle-même comme un grand pays" et évoqué l'impact négatif sur "l'attractivité" de ces régions dirigées par le FN pour les investisseurs, notamment étrangers. "L'extrême droite progresse partout en Europe. J'ai ma part de responsabilité quand quelque chose se passe dans notre pays. Je me bats", a-t-il dit. "Si on ne se bat pas contre les idées de l'extrême droite, si on ne parle pas aux Français, si je ne parle pas aux Français de la réalité, ils pourront m'en faire le reproche. Je dois mener ce combat", a-t-il ajouté. Marine Le Pen était donnée gagnante dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie par un sondage Odoxa publié en septembre tandis que sa nièce Marion Maréchal-Le Pen l'emporterait dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur selon une enquête du même institut diffusée dimanche. (Gérard Bon, avec Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM le lundi 19 oct 2015 à 16:45

    On dirait que le renforcement du FN l'arrange. Il suffit d'accrocher une casserole à Sarkozy, et il gagne forcement contre Marine au deuxième tour.

  • jmidy le lundi 19 oct 2015 à 12:24

    Une région dirigée par le Front national aurait des conséquences, y compris dans les décisions que les élus auraient à prendre". C'est certain, comme dans les villes essayer le FN c'est l'adopter. La première conséquence serait la mise en évidence de l'incurie de la politique actuellement menée par l'RPS.

  • balloche le lundi 19 oct 2015 à 11:28

    est-ce bien le rôle d'un président de s'occuper d'un scrutin régional? Cela ne peut que renforcer ceux qui pensent qu'il a peur pour le parti!

  • jepe48 le lundi 19 oct 2015 à 11:22

    J'espère que le fait qu'il n'a pas compris va inciter un peu plus de gens à voter bleumarine. Mais où irions nous avec un plébiscite PS voire U M P S ? il faut mettre à la maison/à la retraite l'U M P S version fin du XXéme siècle à ce jour

  • SM7 le lundi 19 oct 2015 à 11:18

    Chofar diabolise le FN, c'est un peu usé comme manœuvre ! Peu de chance que les électeurs y soient sensibles.

  • j-c-roy le lundi 19 oct 2015 à 11:09

    Bien qu'il soit probablement trop tard, c'est (c'était) à Mr HOLLANDE de prendre garde. C'est lui qui détient le pouvoir, c'est lui fixe le cap politique et décide des orientations politiques économiques et sociales. Il est donc responsable de la situation actuelle et devrait tirer les conclusions qu'il semble vouloir imputer aux électeurs.

  • SM7 le lundi 19 oct 2015 à 10:57

    Faut assumer ses prises de positions, si elles sont contraires à la volonté de la majorité des français, pas surprenant qu'ils se fassent botter les fesses.

  • boudet le lundi 19 oct 2015 à 10:56

    Le premier responsable, c'est lui et sa politique avant les citoyen qui ne font que subir les conséquences de son élection.

  • bigot8 le lundi 19 oct 2015 à 10:55

    made in 10.05.1981 ce c h a r l o t

  • bigot8 le lundi 19 oct 2015 à 10:54

    comme si lui reflétait une belle image a l étranger a part baisser le f r o c sans cesse quoi de neuf docteur ?