Hollande, Mélenchon, Valls... au pot de départ d'une journaliste de l'AFP

le
3
François Hollande et Jean-Luc Mélenchon au pot de départ de Sylvie Maligorne, chef du service politique de l'Agence France-Presse.
François Hollande et Jean-Luc Mélenchon au pot de départ de Sylvie Maligorne, chef du service politique de l'Agence France-Presse.

Sylvie Maligorne, chef du service politique de l'Agence France-Presse depuis 2009, a quitté ses fonctions. La journaliste de 55 ans, qui a commencé sa carrière à l'Agence France-Presse, n'est autre que celle qui avait reçu le communiqué de presse de François Hollande, annonçant sa rupture avec Valérie Trierweiler, en janvier dernier. "Je connais François Hollande depuis très longtemps, je pouvais espérer qu'il m'appellerait, et c'est ce qu'il a fait", avait alors confié Sylvie Maligorne à BFM TV. Quoi de plus naturel donc, jeudi soir, lors du pot de départ de la journaliste, que de voir arriver le président dans les locaux de l'agence, au milieu du gratin de la presse parisienne et de politiques de tous horizons. L'occasion de rencontres cocasses comme celle entre François Hollande et son meilleur ennemi du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, dont les images ont été tweetées par les journalistes qui participaient à l'événement, comme ci-dessous par Alexandre Kara, chef du service politique d'Europe 1 (@Alex_Kara) ou par Bruno Jeudy, rédacteur en chef du Journal du dimanche (@JeudyBruno). Le nouveau Premier ministre Manuel Valls, qui a tenu à rendre hommage à "l'esprit d'indépendance" de Sylvie Maligorne, rapportent les journalistes, était là lui aussi, aux côtés du patron des députés UMP Christian Jacob et de l'ancienne ministre Valérie Pécresse (photos : Nadège Puljak, journaliste politique de l'AFP @nadegepuljak et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 4 avr 2014 à 17:09

    Ah ben ils peuvent être présents, c'est l'Agence France Propagande, Même Goebbels n'aurait pas fait mieux !!!!

  • mucius le vendredi 4 avr 2014 à 16:30

    Ces journaleux vivent de leur allégeance aux politicards : réductions d'impôts, subventions à la presse. Parler de l'esprit d'indépendance de la courtisane Maligorne est de la provocation! Et l'AFP est l'agence Tass française, rien de mieux.

  • brenot le vendredi 4 avr 2014 à 15:46

    Les journalistes aux bottes de politiques ...