Hollande-Macron : Glavany critique «le monarque et son obligé»

le , mis à jour à 10:27
9
Hollande-Macron : Glavany critique «le monarque et son obligé»
Hollande-Macron : Glavany critique «le monarque et son obligé»

Emmanuel Macron continue d'agiter le débat. Ses propos jeudi dans une interview au groupe Ebra affirmant que s'il était «loyal» à François Hollande, un ministre «n'est pas l'obligé» du président agacent fortement à gauche.

«Ces querelles n'intéressent pas les Français», explique Jean Glavany. Invité de RTL, le député socialiste, député des Hautes-Pyrénées, s'en prend tout aussi bien au président qu'au ministre de l'Economie.  «Je parle en homme libre, je n'ai pas aimé quand le président a dit je sais ce qu'il me doit (ndlr : sur France 2 au sujet d'Emmanuel Macron), explique Jean Glavany. Je n'ai pas aimé non plus ce qu'a dit Emmanuel Macron, malheureusement si il est son obligé, quand on regarde son parcours en politique en tout cas, (...) tout ce qu'il en politique c'est grâce à Hollande».

Le député précise sa pensée : «Quand on nomme au gouvernement des personnes qui n'ont jamais vu un électeur, ou qui ont été battues... on n'est pas dans la culture démocratique mais dans une forme monarchique. Et au fond Macron, c'est le produit de ce système». Interrogé pour savoir si «le monarque» devait se débarrasser du ministre, Jean Glavany répond que «le monarque et son obligé devraient d'abord penser à  la France». «Ces querelles n'intéressent pas les Français», insiste-t-il, assurant que «les Français s'irritent vite de cette escalade de petites phrases et bons mots.» 

«Macron doit se concentrer sur l'essentiel», demande Jean-Marc Ayrault. Le ministre des Affaires étrangères, sur Europe 1, estime que l'attitude de son collègue du gouvernement «lui apparaît loin de ce qu'il faudrait faire». «S'agissant du ministre de l'Economie, c'est quelqu'un de compétent, il fait son travail. Il doit se concentrer essentiellement sur son travail parce que si l'économie va un peu mieux, on n'est pas encore sortis de la crise, donc il faut se concentrer sur l'essentiel», insiste-t-il. Avant de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dgui2 il y a 9 mois

    Jean 648: Oh pour ça, les Socialistes ont beaucoup pensé. Ils ont d'ailleurs surtout pensé à leurs carrières et à leurs petites magouilles. Grâce à quoi la FRANCE n'est arrivée nulle part..... Vivement qu'on soit débarrassés de cette clique.

  • jean-648 il y a 9 mois

    La pensée unique socialiste ???? désolé de vous apprendre que c'est le seul parti qui a beaucoup de pensées.... contrairement au FN.

  • pbenard6 il y a 9 mois

    macron a été élevé chez rothschild

  • loto77 il y a 9 mois

    Macron est le sous marin du néo libéralisme qui a été imposé à Hollande ... les plus fûtés devineront par qui et pourquoi .

  • frk987 il y a 9 mois

    Au diable les ministres élus, le bon peuple veut seulement des mecs qui connaissent leur boulot et pas les petits copains du président qui lui, certitude, ne connaît rien à rien , à part de faire de la démagogie HONTEUSE et électoraliste.

  • M7097610 il y a 9 mois

    un socialiste qui ne suit pas la pensée unique socialiste, cela s'appelle un ump-republicain ! macron merite les primaires

  • bernm il y a 9 mois

    On s'en fout que les ministres aient ete elus ou pas, il y a le president qui l'est ca suffit.Pour les ministres, on demande juste que ce soient les plus competents qui soient nommes et pas les petits copains.

  • M940878 il y a 9 mois

    si si au contraire cela intéresse les français , pour une fois qu'on a un ministre qui ne suit pas la pensée unique socialiste

  • M7097610 il y a 9 mois

    Glavany, je l'aime bien...il est cash et voit juste