Hollande : lui président, les Français n'y croient plus

le , mis à jour à 09:06
2
Hollande : lui président, les Français n'y croient plus
Hollande : lui président, les Français n'y croient plus

« On n'attend pas de miracle, on ne change pas l'opinion sur une émission », confiait en privé ces derniers jours Julien Dray, proche de toujours de François Hollande. Il ne croyait pas si bien dire : plus de 7 Français sur 10 (71 %) ne sont tout simplement pas intéressés par ce que le chef de l'Etat pourra dire ce jeudi soir sur France 2 ! C'est le constat cruel du sondage Odoxa pour notre journal et France Info. En clair, au bout de quatre ans à l'Elysée, Hollande n'« imprime » plus. Et en plus, cette émission sauvetage, un « Dialogue citoyen » face à un panel de Français, est déjà marquée par la polémique sur les deux participants — dont une syndicaliste très remontée — décommandés. Selon eux sur ordre de l'Elysée, ce que la chaîne a démenti.

La grande défiance. Signe de cette démonétisation de la parole présidentielle, même à gauche, presque 1 sympathisant sur 2 se dit « pas intéressé ». « C'est parce que les Français n'attendent plus grand-chose de l'action du chef de l'Etat, commente Gaël Sliman, directeur d'Odoxa. Une écrasante majorité (83 %) est persuadée qu'à un an de la présidentielle, il se contentera de gérer les affaires courantes ou, pire, de prendre des mesures électoralistes favorisant certaines catégories d'électeurs. »

Le chômage, préoccupation n o 1. Lui qui avait enfin revêtu le costume présidentiel lors des attentats de 2015 mettra ce soir l'accent sur la lutte contre le terrorisme, forcément rassembleuse. Mais, même là, le feuilleton de la déchéance a semé doute et zizanie. Et c'est bien sur le chômage, toujours au plus haut, qu'il est attendu. Or là aussi, les Français n'attendent plus rien de sa politique, et ont zappé depuis longtemps sa promesse d'inversion de la courbe. La preuve, révèle notre enquête, même si l'emploi repartait durablement dans les prochains mois, les sondés (à 69 %) n'en créditeraient pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 8 mois

    4 ANS et toujours trop de parlementaires le double par habitant que nos voisins.Le sénat qui nous coûte une fortune.L'inégalité grandissante entre les salariés des régimes spéciaux (sncf et edf en faillite) et ceux du privé. Gaspillage sociale des charges payées par les salariés et les entreprises .TOUJOURS PAS DE TVA SOCIALE tous les français et d'autres en bénéficient TOUS doivent participer à son financement.

  • M2949628 il y a 8 mois

    On ne dirige pas un pays comme un parti !!! Leonarda m'a "tuer" !!!!