Hollande: "lucidité" qui rebat "les cartes" selon la presse

le
86
François Hollande dans son bureau de l'Elysée le 24 février 2016 à Paris ( POOL/AFP/Archives / ERIC FEFERBERG )
François Hollande dans son bureau de l'Elysée le 24 février 2016 à Paris ( POOL/AFP/Archives / ERIC FEFERBERG )

La décision jeudi de François Hollande de renoncer à briguer sa succession à l’Élysée est un "geste de courage et de lucidité", estime la presse vendredi, pour qui cette décision "rebat les cartes" à gauche, en vue de l'élection présidentielle de 2017.

"Respectable. Rares sont les hommes politiques suffisamment lucides pour s’écarter volontairement du pouvoir au nom d’un intérêt plus grand, d’une solidarité nécessaire", relève Laurent Joffrin, dans Libération. "On retiendra l’élégance du geste", ajoute-t-il.

Et le "courage", souligne Guillaume Goubert, de La Croix. Pour lui, "en agissant ainsi, François Hollande rehausse la dignité de l’action publique" et "cela inspire le respect".

"François Hollande a fait preuve de lucidité, d’un courage. Le renoncement dans la dignité", écrit Michel Urvoy, dans Ouest-France. "Il fait le sacrifice d’une ultime ambition présidentielle pour sortir avec dignité", note Sébastien Lacroix, pour L'Union/L'Ardennais.

Hubert Coudurier, dans Le Télégramme, voit : "un certain panache à ne pas s'accrocher au pouvoir jusqu'au bout au nom de l'intérêt général". Pour Jean-Claude Souléry, de la Dépêche du Midi, la décision "témoigne d’une lucidité, rare par les temps qui courent". "Lucidité et courage" sont deux mots repris également par Jean Levallois, de la Presse de la Manche. Une "lucidité" qui "mérite le respect", assure Bernard Maillard du Républicain Lorrain.

"Un triste épilogue d’un quinquennat nul et non avenu. Une fois encore, il ne décide rien: il s’incline. Il quitte la scène", s'indigne pour sa part, Alexis Brézet dans Le Figaro.

- 'Un impact considérable' -

Une décision certes lucide mais forcée notamment par l'impopularité du chef de l'Etat qui allait "au-devant d'une humiliation électorale", soulignent aussi les éditorialistes. Une décision enfin qui pour eux "rebat les cartes", à gauche à moins de deux mois de la primaire.

"Les cartes sont désormais rebattues", annonce Daniel Muraz, du Courrier Picard. "Le bal des prétendants est ouvert", ironise Jean-François Laville, de l'Est Eclair. Plus sérieusement, Michel Urvoy (Ouest-France) assure que : "cette décision va avoir un impact considérable" à gauche.

Pour Nicolas Chapuis, dans Le Monde, ce choix : "ouvre une grande période d’incertitude à gauche, où le Premier ministre Manuel Valls est pressenti pour prendre la relève". Le Premier ministre "a gagné. Il a forcé François Hollande à admettre qu'une nouvelle candidature serait contraire à l'intérêt de la gauche", analyse Cécile Cornudet, des Echos. Et dès lors, Manuel Valls endosse "aujourd’hui le costume du candidat de recours", pour Hervé Favre, de La Voix du Nord.

Il "aura la lourde de mener la mission quasi-impossible du rassemblement du PS et de la gauche" rappelle Dominique Garraud, de la Charente Libre.

"François Hollande se sacrifie pour sauver la gauche. Saura-t-elle relever le défi de cet héritage ? Pas certain quand on recense tous les amateurs déjà alignés sur la grille de départ", écrit en guise de conclusion Alain Dusart, de l'Est Républicain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 il y a 3 heures

    Le seul président au monde à avoir tout raté pendant son mandat, et à essayer encore de faire croire qu'il a un bilan ! Ce n'est plus seulement de la médiocrité, c'est de l'irresponsabilité totale qui vaudrait d'être présenté à la Justice !

  • indyta il y a 8 heures

    une france fracturéé, molenbeeckisée oui! et un bataclan ou un charlie en sacrifie pour la paix sociale..qu ils croyaient pt1 on est au bord d une guerre civile et d une 3 WW...!!et ils sont satisfaits!

  • indyta il y a 8 heures

    et que ceux qui se gargarisent de sa deconfiture, regarde la poutre qu ils ont dans l oeil...qu ils ne sont pas innocent dans la responsabilté d un tel cataclysme societal..thomson 1 fr,today 2 Mds..des flycs supprimés pour reduire la dette et pan + 600 Mds dans la trogne en 2012...

  • indyta il y a 8 heures

    a se defendre et a qui on offre la bouche coeur, des tenues ignifugiees...cramez tranquille..

  • indyta il y a 8 heures

    conlcure un quinquennnat avec des casseroles :un bus cramé a la Courneuve hier, parce que certains demandent justice(il fallait le faire, des tartempions l ont fait!)il y a peu, la france classée derniere dans une etude(education nationale)des flycs obligés de surveiller des lampadaires,des quidams qui vont aux courses ou au boultot, avec des radars ultra perfectionnés; qui sont depuis un certains temps l objet d attaques de guerre aux coktails molotov,impuissants ...

  • M7163258 il y a 8 heures

    Les deux Manuels vont se payer la part du lion!!

  • 300CH il y a 9 heures

    re et re lol il rebat les cartes eehh!! les journaleux socialos la politique pour vous c "LE POKER MENTEUR", pour une fois en 5 ans qu'il dit la vérité c bien la première fois depuis 2012 qu'il est lucide (par contre pour le chômage, dette, emplois, etc.. la il était toujours dans les nuages) ce CULBUTO, et en + c normal qu'il est lucide le Mrs 4 %, bin!! oui, pour c primaires il aurait déjà chopé un bon coup de rame et alors pour la présidentiel de 2017, il aurait reçus sur la tête un Séquoia

  • 300CH il y a 9 heures

    photo: oohh!! pauvre de moi

  • manu331 il y a 10 heures

    Tu t'es senti visé ? Tu ferais mieux de m'ignorer. Quand tu auras acheté un paquet d'arguments, tu pourras peut être faire autre chose que des posts inutiles.

  • Bel06 il y a 10 heures

    manu331 vous devriez me mettre dans vos favoris