Hollande, les perles du Bourget

le
0
Francois Hollande accueilli par Manuel Valls à son arrivée au Bourget, le 22 janvier 2012.
Francois Hollande accueilli par Manuel Valls à son arrivée au Bourget, le 22 janvier 2012.

France Inter : cette semaine, vous avez suivi un conseil de François Hollande, rien que ça ! Vous avez replongé dans ses archives. De quoi s?agit-il exactement ?

Charlotte Chaffanjon : La semaine dernière, François Hollande a pris un sacré risque puisqu?il a demandé à chacun, je le cite, de « se rapporter au discours du Bourget », de le relire, donc. Après tout, c?est le discours le plus important de sa campagne, alors bonne idée ! Je l?ai relu.

Et qu?est-ce que vous y avez trouvé ?

Charlotte Chaffanjon : Déjà, j?ai mis de côté le célébrissime passage sur son adversaire, « le monde de la finance », qu?on ne cessera jamais assez d?analyser. Plus largement, c?était effectivement un bon discours, dense, mais aussi très violent contre Nicolas Sarkozy et son exercice du pouvoir. Il dure 1 h 30 donc j?ai dû choisir quelques passages seulement, qui deviennent assez savoureux trois ans plus tard.

Symboliquement, je me suis arrêtée sur la première proposition du discours. Eh bien, c?est une proposition? non tenue ! Il s?agissait d?inscrire la loi de 1905 qui sépare les églises de l?État dans la Constitution. Trois ans plus tard, alors que la question de la laïcité a pris une place centrale dans le débat public, ce n?est pas fait.

Sur l?ensemble des propositions,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant