Hollande, le favori prêt à riposter

le
0
En visite mardi sur un marché parisien, le député de Corrèze a dénoncé «les man?uvres obliques».

Lui aussi peut être méchant, s'il le veut. Alors que se profile un second tour de la primaire plus tendu que prévu, François Hollande est prêt à sortir les armes face à sa rivale, Martine Aubry, qui ne l'a pas ménagé et que ses équipes avaient sous-estimé. «Dans la dernière semaine, on a senti qu'il fallait rééquilibrer les choses», admet un soutien du député de Corrèze. Depuis mardi, la riposte a commencé.

François Hollande a décidé d'être plus dur, «plus tranchant» et il prévient, à la veille du débat d'entre-deux tours, qu'il ne laissera plus passer d'attaques contre lui, sur sa façon d'être de gauche. Des accusations qu'il déplore : «Ce n'est jamais frontal, ce n'est jamais direct», a-t-il regretté mardi. «C'est toujours insidieux. Moi, je n'aime pas les man½uvres obliques», a-t-il dénoncé. «On a à s'expliquer. Moi, je suis de gauche. Je n'ai pas besoin d'en faire la démonstration». La «gauche molle» lui est restée en travers de l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant