Hollande : le doute s'installe chez les Français

le
4
SONDAGE - Selon un sondage Ifop pour Le Figaro , une majorité de Français se déclare très sceptique sur sa politique pour lutter contre les déficits, l'immigration clandestine, l'insécurité et la désindustrialisation du pays.

La crise n'est pas moins pénible au soleil, et la popularité de François Hollande en pâtit. Selon l'enquête Ifop que nous publions ce vendredi, 46 % des Français seulement se déclarent satisfaits de l'action de François Hollande, cent jours après son élection, le 6 mai. Le président, qui n'a pas bénéficié d'un état de grâce comparable à celui de ses prédécesseurs, n'a pas non plus convaincu de sa capacité à «redresser» le pays, pour reprendre son principal slogan de campagne.

51 % des personnes interrogées pensent que les choses en France sont en train de changer plutôt en mal, contre 17 % qui les voient évoluer plutôt en bien. «Dans ce climat très pessimiste et au regard des marges de man½uvre limitées qui existent, la confiance accordée à François Hollande et son gouvernement dans différents domaines est systématiquement minoritaire, relève Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et Stratégies d'entreprise de l'Ifop. Seuls 40

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le samedi 11 aout 2012 à 08:59

    "La véritable réconciliation à mettre en oeuvre, c'est entre la France du 'oui' et celle du 'non'". Le ‘non de gauche’ pour pouvoir continuer à dépenser plus que l’état ne gagne et de creuser encore plus le déficit. Le ‘oui’ des honnêtes gens désirant laisser à leurs enfants un pays vivable dans une Europe solidaire et donc un ‘oui’ à une réduction des dépenses de l’état. alors dites moi: Qu'est ce qui va mieux en France ?

  • M4189758 le samedi 11 aout 2012 à 08:57

    JPi - Temps de travail plus temps de retraite, les fonctionnaires engagés en 1981 seront encore payés pendant 30 ans (2042) ? Ceux engagés en 1995 pendant 45 ans. C'est ça le surendettement de la France. Et Mr Hollande veut réalimenter la machine à perdre en 2012. Tandis que Mr Sarkozy ne veut pas en parler. Au pays de Sarkollande on ne sait comment traiter le surendettement de l'état. Mais c’est nous qui le payerons.

  • M4189758 le samedi 11 aout 2012 à 08:56

    JPi - la dette France est de En 2005 : 1147,6 Mrds soit 66,8% du PIB soit 16380 euros par habitant. En 2011 : 1646,1 Mrds soit 84,5% du PIB soit 25170 euros par habitant. (INSEE) En 2012 : 1755 MrdsLes seuls intérêts de la dette de l'Etat coutent :En 2005 représente près de 40 Mrds d'euros de dépenses (source PLF). En 2011 de 57 Mrds de dépenses par an.

  • abalest1 le vendredi 10 aout 2012 à 23:15

    Les français sont des ploucs de base. À voter contre le Fouquet's, voilà ce qui arrive. Je me degoute d'être de la même nationalité que ces veaux!!!!!!!!