Hollande lancera sa réforme des retraites «au printemps»

Le Figaro le 17/01/2013 à 22:11
49
Le chef de l'État annonce une nouvelle conférence sociale pour le mois de juillet.

Pour ses vœux aux «acteurs de l'entreprise et de l'emploi», François Hollande avait convié à l'Élysée les patrons d'entreprises dont l'État est actionnaire et tous les partenaires sociaux. Mais c'est surtout à ces derniers qu'il s'est adressé - étaient notamment présents Laurence Parisot (Medef), Bernard Thibault (CGT), Laurent Berger (CFDT) et Jean-Claude Mailly (FO), quand il a évoqué l'accord «qui fera date», car «c'est le premier depuis quarante ans sur tous les sujets de l'emploi». Le chef de l'État s'est en effet réjoui d'un compromis qui aboutira à une meilleure «sécurisation» - même s'il a admis qu'il ne constituait qu'«une étape, encore insuffisante, contre la précarité».

Retranscription de l'accord

Conformément aux engagements pris, l'exécutif va saisir le Parlement «au mois de mars» pour que l'accord soit retranscrit dans la loi ; il en examinera aussi un second, une proposition de loi socialiste sur la cession des sites rentables. François Hollande ne compte ensuite pas s'arrêter en si bon chemin. Il a annoncé hier la tenue d'une deuxième conférence sociale en juillet. Elle portera notamment sur «la qualité de vie au travail, l'égalité professionnelle hommes-femmes, l'amélioration de notre système de formation professionnelle», a-t-il précisé.

Mais le chef de l'État en a surtout profité pour préciser qu'une nouvelle série de négociations s'ouvrirait au printemps et porterait en particulier sur la protection sociale et les retraites.

Des mesures qui pourraient prendre effet «dès 2014»

«Le Conseil d'orientation des retraites a d'ores et déjà publié ses projections financières. Elles seront suivies d'un état des lieux. Celui-ci portera notamment sur la question de l'équilibre de nos régimes d'ici à 2020 dont on nous expliquait, il y a à peine trois ans, qu'il était assuré ; ce ne sera manifestement pas le cas, puisque le déficit prévu devrait atteindre 20 milliards d'euros à cette échéance», a justifié François Hollande. «L'idée serait d'aboutir la concertation à la fin de l'année», précise l'entourage du chef de l'État, qui évoque des mesures qui pourraient «commencer dès 2014».

Un calendrier que l'Élysée estime tenable. Parce que l'exécutif croit en sa méthode, que le président de la République a encore vanté hier: «Depuis le mois de mai, le Gouvernement a privilégié le dialogue (…) Le temps de la concertation et de la négociation n'est pas un temps perdu.»

Réagir 49
A lire aussi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gl060670 le dimanche 20 jan 2013 à 18:57

    la retraite à 62 ans c'est bon bon pour les papas qui laissent passer les années ou pour les motivés qui veulent refaire le monde made in germain, tres peu pour moi !!!

  • finkbro1 le dimanche 20 jan 2013 à 12:02

    ben faire une reforme des retraites quand il vient de la remettre à 60 ans pour un paquet de gens, c est plutot comique, enfin c est un peu comme ses +20 milliard d impot sur les entreprise et clamer 3 mois plus tard un super pacte de compétitivité et leur enlever 20 milliard,vive le charlatanisme ^^

  • janaliz le vendredi 18 jan 2013 à 22:24

    Ah le flanby se réveille. Y aurait-il donc un problème avec les retraites ? Il vient de se réveiller. Il ne s'était pas rendu compte le Robespierre de mes 2 qui pourfendait la réforme précédente. Ce mec est un i n c a p a b l e, ne vous en déplaise...

  • fbordach le vendredi 18 jan 2013 à 22:06

    Encore une fulgurance intellectuelle de notre inénarrable parasite socialiste définitivement idiot...

  • Al2175 le vendredi 18 jan 2013 à 20:51

    Où étaient nos brillants journalistes toujours prompts à publier les bavures de certains mais qui oublient les autres ? Sans parler de la crédibilité

  • Al2175 le vendredi 18 jan 2013 à 20:51

    Qui a entendu parler de cette affaire dans les médias nationaux ???

  • Al2175 le vendredi 18 jan 2013 à 20:50

    P.S : combien coûtent aux contribuables, SOS Racisme, depuis 30 ans? On cherche des économies?

  • Al2175 le vendredi 18 jan 2013 à 20:50

    cette personne est un proche du president ! ( censure pour le reste et photos ! )

  • M5043878 le vendredi 18 jan 2013 à 20:47

    Je connais quelqu'un qui a réussi un concours de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. 10 retenus sur 5000 candidats. Cette personne a refusé : 7 ans dûs à l'institution puisque 2 ans de formation (1 à Paris l'autre à Tourcoing), mutation arbitraire tous les 3 ans, démission dans les 15 ans impossibles sans renoncer à ses droits à la retraite. Une machine à fabriquer des frustré(e)s non maîtres de leur sort, cerise sur le gâteau, dans le champ associatif les salaires sont bien meilleur. cqfd

  • Al2175 le vendredi 18 jan 2013 à 20:45

    Touche pas à mon POTE...mais tu peux toucher à la femme, c'est pas grave : une femme, c'est rien.Dunkerque : le président de SOS Racisme condamné à 8 mois ferme pour avoir défiguré son "ex"