Hollande lancé dans la bataille juridique contre Dieudonné

le
1
VIDÉO - Le chef de l'État a demandé aux préfets d'être «inflexibles». Les spectacles du polémiste ont été interdits à Nantes et Orléans.

Le chef de l'État a décidé de peser de tout son poids dans la bataille contre Dieudonné. La pression sur les épaules des magistrats, qui seront inévitablement saisis de ce contentieux, est désormais totale. Mardi matin, lors des v½ux aux corps constitués, François Hollande a demandé aux préfets de se montrer «vigilants et inflexibles» dans l'application de la circulaire du ministère de l'Intérieur visant à interdire les spectacles de l'humoriste.

Le président se voulait solennel. Il a mobilisé les représentants de l'État, «face à toutes les atteintes aux principes de la République, face au racisme, face à l'antisémitisme, face aux troubles à l'ordre public que suscitent des provocations indignes, face aux humiliations que représentent les discriminations, a-t-il expliqué, (...) pour que nul ne puisse utiliser...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 7 jan 2014 à 20:04

    Hollande a tout réglé en France, ne restent que ces petits détails, Leonarda, Dieudonné, Leonarda re-bientôt.