Hollande : "La reprise est là." Et si c'était vrai ?

le
41
François Hollande veut croire que, cette fois, la reprise est là et bien là. Même s'il est obligé de rester prudent.
François Hollande veut croire que, cette fois, la reprise est là et bien là. Même s'il est obligé de rester prudent.

"La reprise est là." François Hollande ne craint décidément pas d'être accusé d'excès d'optimisme, comme en juillet 2013, lorsqu'il avait déjà utilisé la même formule. À l'époque, les Français n'avaient rien vu venir, pas plus que l'année suivante lorsque le président avait récidivé en lançant début mai : "Le retournement économique arrive." Une formule malheureuse qu'il avait été obligé de tempérer quelques mois plus tard, encore un 14 juillet : "La reprise est là, mais elle est trop fragile." Sept mois plus tard, le docteur Hollande pense une nouvelle fois que l'état de son patient s'améliore. "La reprise est là", mais elle reste "fragile", croit de nouveau pouvoir dire le président. Le retour de la méthode Coué ?

LIRE aussi "Pour François Hollande, la reprise est là"

La conjoncture est incontestablement meilleure qu'à la fin de l'année dernière. Selon le gouvernement, la croissance française devrait plus que doubler cette année par rapport à 2014, à 1 %, après avoir stagné au même niveau pendant trois ans (0,4 %). Une fois n'est pas coutume, cette prédiction est jugée plutôt réaliste par de nombreux économistes, même si elle reste en dessous des espérances de la Commission européenne pour la zone euro (1,3 %).

La consommation des ménages bien orientée

Après une progression atone de l'activité au quatrième trimestre 2014, la croissance française pourrait avoir fortement rebondi au cours...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le dimanche 8 mar 2015 à 10:49

    bein il fait comme les autres depuis 40 ans, bla bla bla.... attend mon gars là y a marine qui s amène... et si elle n y fait rien non plus ceux qui seront élu sur ses listes , la vireront et prendront le power , sans tous ces clowns que l ont voit depuis 40 ans!!!

  • 11246605 le dimanche 8 mar 2015 à 10:43

    Le plus intéressant c'est ce qu'avait dit Sapin sur l'inflation à 0 (il s'est trompé comme d'hab). Cela veut dire un sacré manque à gagner pour Bercy (au niveau des rentrées de TVA). Donc le plus inquiétant c'est ce que Hollande ne dit pas : Bercy va encore devoir inventer d'autres taxes. Déjà 90 000 mds depuis 30 mois !

  • bd231149 le dimanche 8 mar 2015 à 09:34

    Qu'il ne s'occupe plus d'economie qu'il aille se faire photographier

  • patr2611 le dimanche 8 mar 2015 à 09:30

    poisson d'avril en avance

  • dgui2 le dimanche 8 mar 2015 à 01:16

    Et tout le monde sait que si les choses commencent à s'arranger un peu dans le domaine économique, c'est dû à la baisse du pétrole, à la baisse des taux et à la hausse du $. HOLLANDE N'Y EST ABSOLUMENT POUR RIEN, ni Walls, ni Macron. =====> IL FAUT "DEGAGER" HOLLANDE en 2017

  • JOG58 le samedi 7 mar 2015 à 21:58

    Qui croirait un porcinet menteur comme un arracheur de dents ! Pas les français qui ont les pieds sur terre: Seuls les imbéciles pourraient se laisser berner une seconde fois.

  • 2445joye le samedi 7 mar 2015 à 21:35

    Sur la reprise, avec ses antécédents, le mieux qu'il puisse faire, ce serait d'éviter d'en parler.

  • M3366730 le samedi 7 mar 2015 à 20:59

    Toujours aussi nullissime, il avait bien dit il y a déjà plusieurs mois "la reprise je la sens, elle est là......" , "cela ne coûte rien, c'est l'état qui paye....". En tout cas avec lui on obtient des taux de chômage, de faillite des entreprises jusqu'à là inccnnue, cela sert d'avoir fait l'ENA et HEC......

  • sarestal le samedi 7 mar 2015 à 20:06

    oui évidemment...ht tp://data.lesechos.fr/pays-indicateur/france/faillites-dentreprises.html

  • slivo le samedi 7 mar 2015 à 19:20

    Le % d'opinions favorables au "président" suit le cours du prix du porc . . . Etonnant , non ?