Hollande: «L'austérité n'est pas la solution à la crise»

le
1
Le président français est venu défendre sa politique économique qui refuse l'austérité, à l'OCDE. Faute de marge de man?uvre budgétaire, il réclame plus de solidarité européenne, notamment de la part de l'Allemagne.

Pour trouver des complices de sa politique économique qui refuse obstinément l'austérité, François Hollande doit quitter les sphères européennes et se rendre au FMI, ou, plus proche, à l'OCDE. «Si la dépression se prolonge en Europe, c'est à cause des politique d'austérité», a indiqué le président de la République, invité du Forum nouveau monde, organisé par l'économiste Jean-Paul Fitoussi, à l'OCDE. «La solution à la crise c'est le sérieux budgétaire, pas l'austérité», a-t-il ajouté devant un public très keynésien, donc acquis à sa cause.

Qu'entend-il par austérité? «Les coupes automatiques et aveugles dans les dépenses publiques». Bref, les politiques menées en Grèce, en Espagne, en Italie... Pour la France, la thérapie sera différente...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vd46 le mercredi 17 avr 2013 à 22:02

    et l'hollandouille n'est pas la solution pour la FRANCE ...