Hollande juge urgent de rétablir des "ponts" après les régionales

le
0
    PARIS, 16 décembre (Reuters) - Les élections régionales des 
6 et 13 décembre ont donné l'image d'un "visage fragmenté" de la 
France, a estimé mercredi François Hollande en conseil des 
ministres, soulignant l'urgence de rétablir "l'unité nationale". 
    Trois jours après les résultats du second tour de scrutin, 
marqué par une poussée de l'extrême droite qui n'a toutefois 
remporté aucune région, le chef de l'Etat a appelé à rendre sa 
"fierté" au pays, où beaucoup se sentent "abandonnés".  
    Selon le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, 
François Hollande "a considéré que ces élections avaient donné 
une indication sur un visage fragmenté et éclaté selon les 
territoires."  
    "Il a considéré qu'à partir de, là il fallait donner de la 
fierté à notre pays et à tous ceux qui ont le sentiment être 
éloignés, abandonnés", a-t-il ajouté.  
    Face à "l'enclavement" et au "manque de communication qui 
conduisent à l'enfermement sur soi", le président a appelé à 
"être vigilant et en capacité de rétablir des ponts et de  
défendre, plus que jamais, l'unité nationale".   
    Stéphane Le Foll a fait savoir que tous les présidents des 
nouvelles régions seraient reçus en janvier à l'Elysée en 
présence du chef de l'Etat et du Premier ministre. 
    Parallèlement, Manuel Valls recevra les partenaires sociaux 
à Matignon pour discuter de la question spécifique de l'emploi.  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant