Hollande juge les projets des candidats de droite "dangereux"

le
15
LE PRÉSIDENT FRANÇOIS HOLLANDE JUGE QUE LES PROJETS ÉCONOMIQUES DES CANDIDATS DE DROITE SONT DANGEREUX
LE PRÉSIDENT FRANÇOIS HOLLANDE JUGE QUE LES PROJETS ÉCONOMIQUES DES CANDIDATS DE DROITE SONT DANGEREUX

PARIS (Reuters) - François Hollande attaque les projets économiques des candidats à la primaire de la droite pour l'élection présidentielle de 2017, et qualifie d'"apprentis sorciers" ceux qui, comme le Front national, demandent un référendum sur l'Europe.

Dans un long entretien à paraître jeudi dans Les Echos, le chef de l'Etat estime que les programmes économiques de la droite "ne sont que la reproduction en plus brutal de programmes déjà présentés à l'occasion de scrutins parfois lointains".

"Ils me paraissent surtout inadaptés à la situation de notre pays et éminemment dangereux pour notre modèle social", ajoute François Hollande, qui dit ne faire "aucune" différence, à ce niveau, entre les candidats à la primaire.

"Il y a beaucoup d'inconséquences et peu de justice. Les programmes des candidats à la primaire, c'est plus de dépenses dans tous les domaines et moins d'impôts dans tous les autres."

Interrogé sur ceux qui réclament, en France, un référendum sur l'Europe, le président juge que "le rendez-vous démocratique" sur ce sujet aura lieu lors de la prochaine présidentielle, en 2017.

"Pourquoi organiser un tel tumulte et une telle confrontation, si ce n'est pour quitter l'Union européenne? Les mensonges, les simplifications, les outrances et même les violences que l'on a constatées pendant la campagne référendaire au Royaume-Uni ne suffisent donc pas à ces apprentis sorciers?" s'interroge-t-il.

"En 2017 ce débat devra être assumé. Et l'expérience britannique aura valeur d'exemple ou plutôt de contre-exemple", ajoute-t-il.

François Hollande utilise déjà le désordre économique et politique qui frappe le Royaume-Uni depuis la victoire du Brexit comme arme contre le Front national, qui réclame une consultation similaire en France.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR le jeudi 30 juin 2016 à 12:24

    un qui vie seul dans son monde il a tous les pouvoirs d une dictature

  • M6749774 le jeudi 30 juin 2016 à 12:10

    80% des Français qui ont voté pour lui avouent s'être trompés ou ont été trompé par lui. Il faut un certain culot pour venir donner des conseils ou des critiques sur ceux qui vont avoir pour mission de réparer ses multiples erreurs.

  • charleco le jeudi 30 juin 2016 à 09:40

    Il se permet de donner des leçons. C'est de l'outrecuidance...

  • jean.e1 le jeudi 30 juin 2016 à 08:48

    on s'en fiche on veut plus le voir

  • M1765517 le jeudi 30 juin 2016 à 08:25

    son avis compte pour 12 % ! si si . Après moi le déluge, je vous ai compris ! Ah bon?

  • cacciat4 le jeudi 30 juin 2016 à 03:49

    _on va connaître pire dans un an

  • M9095115 le jeudi 30 juin 2016 à 02:36

    Lui qui est arrivé à cette place par erreur ferait mieux de la boucler car comme nullité et destructeur on ne fait pas pire d'ailleurs tous les français l'ont bien compris il est à 12% de satisfaits

  • borzeixa le jeudi 30 juin 2016 à 01:00

    L'incapable se permettrait il d'avoir un avis ?

  • ZvR le jeudi 30 juin 2016 à 00:47

    Avec la droite on a juste un peu moins de campagne de stigmatisation.

  • ZvR le jeudi 30 juin 2016 à 00:44

    Peut être pourrait il essayer de présenter un quelconque début de projet de son côté................