Hollande juge "extrêmement grave" la décision de Trump sur Jérusalem

le
0
    PARIS, 7 décembre (Reuters) - François Hollande a qualifié 
jeudi d'"extrêmement grave" la décision de Donald Trump de 
reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël, qui 
risque selon lui de déstabiliser le Moyen-Orient. 
    "La décision de Donald Trump est extrêmement grave parce 
qu'elle va amplifier les mouvements que l'on connaît déjà, elle 
va créer au Moyen-Orient, mais pas seulement au Moyen-Orient, 
une contestation et alors que le monde a besoin de stabilité, de 
sécurité, a besoin aussi de dialogue", a-t-il déclaré en marge  
d'un colloque à l'Assemblée nationale sur l'ancien Premier 
ministre socialiste Pierre Mauroy. 
    "Car il faut qu'il y ait du dialogue entre Israéliens et 
Palestiniens pour qu'ils trouvent ensemble la solution. Cette 
décision est unilatérale, c'est ça qui est en plus le plus 
choquant", a poursuivi l'ancien président de la République. 
    "La décision personnelle de Donald Trump met en cause aussi 
le fonctionnement des institutions internationales", a-t-il 
poursuivi en saluant la condamnation par Emmanuel Macron, qui a 
"dit ce qu'il fallait dire", et la plupart des pays du monde. 
    Pour l'ancien président, les décisions de Donald Trump sur 
le climat et le nucléaire iranien sont aussi "graves". 
    "Tout cela vient mettre en cause ce que je considère comme 
le plus essentiel, c'est-à-dire l'unité de la communauté 
internationale. Donc il faut dire à Donald Trump, et je le dirai 
autant qu'il sera nécessaire publiquement, ce type de décision, 
cette manière de faire, l'orientation de sa politique étrangère 
est une forme d'instabilité et d'insécurité", a-t-il dit. 
 
 (Emile Picy, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant