Hollande : "Je veux faire aimer la France"

le
11
Alors qu'il entre dans la troisième année de son mandat, le président assure dans le JDD que le retournement économique arrive.
Alors qu'il entre dans la troisième année de son mandat, le président assure dans le JDD que le retournement économique arrive.

À deux jours de la date anniversaire de son élection et malgré une popularité au plus bas, François Hollande se veut confiant. Dans une interview au Journal du dimanche, le président assure que "le retournement économique" tant attendu en France "arrive". "On est entré dans la deuxième phase du quinquennat, le redressement n'est pas terminé", concède le président, qui entame le 6 mai la troisième année de son mandat, mais "le retournement économique arrive". Le chef de l'État estime que cette nouvelle étape de son mandat "doit se traduire par une croissance plus forte, une compétitivité plus importante, une redistribution du pouvoir d'achat par une baisse des impôts"."Nouvelle conjoncture économique" "On a évité l'austérité dans la première phase, on ne sera pas dans la facilité au cours de la deuxième phase. Il y aura une pause fiscale avec une baisse des prélèvements pour les travailleurs. On fera des économies, mais il y aura de la redistribution. On a évité des économies sur la moitié des retraités et sur les fonctionnaires de la catégorie C", glose un proche du président.Selon François Hollande, la France est désormais entrée "dans une nouvelle conjoncture économique". Une conjoncture bien plus favorable en effet, comme le rappelle un proche : "Dans la trajectoire adoptée à l'Assemblée, le taux de croissance est de 1 % en 2014, 1,7 % en 2015 et 2 % en 2016, la croissance repart, c'est bien ce que le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dugan le lundi 5 mai 2014 à 15:11

    Il veut faire "aimer la France" pour les alloc CAF qu'il distribue à son futur électorat, OUI çà c'est sur! c'est bien pour cela qu'il les a augmentées au 1er Mai.

  • jbellet le lundi 5 mai 2014 à 14:40

    on va finir pas la détester a cause de lui et de ces sbires qui ne font que répéter les imbécillités prononcées par flan.by

  • M898407 le lundi 5 mai 2014 à 08:00

    Il est dramatiquement minable ce "président" de pacotille !

  • mucius le lundi 5 mai 2014 à 07:28

    Au plus une prévision de croissance est lointaine au plus elle est volontairement fausse. Du genre prévision sur l'année 1%, en réel on aura 0.2%, sur l'année suivante prévision +1.7, on constatera +0.5, sur l'année N+2 +2%, on aura +0.4%. Du travail d'"économiste" tout à fait classique.

  • mucius le lundi 5 mai 2014 à 07:21

    Pourquoi ce rejet du président Hollande par les personnes qui l'ont élu 2 ans auparavant? Hollande les a fait rêver : elles devraient l'en remercier! Les mêmes sont prêtes à recevoir un autre discours démagogique genre FN en espérant éviter les efforts qu'elles sont viscéralement incapables de faire : les 30 dernières l'ont prouvé. Ce pays est marxiste pour.ri assimilant toute réussite économique à du vol.

  • M9095115 le lundi 5 mai 2014 à 02:00

    Alors lui c'est e roi du baratin.On aime la France mais lui il on l'aime à 18%

  • pichou59 le dimanche 4 mai 2014 à 23:08

    on dirait la nouvelle chanson pour le nouveau spectacle de chantal Goya?? énarques

  • frk987 le dimanche 4 mai 2014 à 18:36

    Quel c.. et avec le soutien de ces journaleux (faut bien les gagner les 30% d'abattements fiscaux) !!!!

  • jfvl le dimanche 4 mai 2014 à 16:06

    Les journalistes toujours aussi complices de la désinformation ... Curieusement dans ces cas là aucun esprit d'analyse ou esprit critique.

  • bordo le dimanche 4 mai 2014 à 15:51

    Formidable. Le programme économique de la France ? "Après la pluie le beau temps". Bel exemple de volontarisme. Pathétique attitude voulant dire "surtout ne votez pas pour nous, nous ne sommes plus bons qu'à attendre la croissance mondiale et a compter les touristes." Aucune ambition, aucune volonté.