Hollande invoque l'esprit Mitterrand

le , mis à jour à 09:22
11
Hollande invoque l'esprit Mitterrand
Hollande invoque l'esprit Mitterrand

Voilà un centenaire qui tombe à pic. François Hollande doit clôturer aujourd'hui à 17 h 30 un colloque célébrant les 100 ans de la naissance de François Mitterrand, son illustre prédécesseur de gauche à l'Elysée. L'événement (organisé par l'Institut François-Mitterrand) sera célébré dans l'amphithéâtre du musée du Louvres devant sept cents personnes. Le ban et l'arrière-ban de la Mitterrandie : Pierre Joxe, Robert Badinter, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Hubert Védrine, Jack Lang, Jean Glavany, etc. Et même... Jean-Luc Mélenchon, peut-être le plus mitterrandolâtre de tous !

 

La dernière intervention avant que le chef de l'Etat ne monte à la tribune sera celle, hautement symbolique, de Mazarine Pingeot, la fille de François Mitterrand. Une occasion en or pour Hollande de tenter de se (re)présidentialiser en prenant de la hauteur. « Je pense qu'il va dire des choses un peu particulières, je l'espère », confie son ami François Rebsamen, maire PS de Dijon. Si ce n'est pas encore le lieu ni le moment pour le chef de l'Etat de répondre en détail au trouble causé par le livre de Davet et Lhomme, « Un président ne devrait pas dire ça », il ne faudra pas tendre beaucoup l'oreille pour faire le lien entre hier et aujourd'hui. Ne multiplie-t-il pas déjà les références à la « France unie », le slogan de Mitterrand en 1988 ?

 

« Le président évoquera le parcours politique de Mitterrand, la force de sa volonté de rassemblement de la gauche, ses choix pour la paix, pour l'Europe et pour la France qui lui ont permis de gouverner dans la durée », indique-t-on dans son entourage. Autant de facteurs que François Hollande entend bien mettre dans son équation de possible futur candidat à sa propre succession. « Il va se faire plaisir », promet un proche. Pour cela, le président se gardera bien d'évoquer les sondages, de plus en plus exécrables pour lui. Le dernier, émanant de Kantar-Sofres-OnePoint pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a un mois

    Que l'on oublie FM, JC FH et probablement AJ, tous des socialos nuls sans vision du pays.

  • pichou59 il y a un mois

    il a du temps de libre maintenant avec les 6M de chômeurs et ceux en stages parking

  • JOG58 il y a un mois

    a mis la France a genoux, pas dequoi l'aduler. De plus le minable actuel ferait mieux de raser les murs

  • M940878 il y a un mois

    lire 'Mitterand et les 40 voleurs' on a ainsi une bonne idée de ce qu'est le socialisme

  • janaliz il y a un mois

    Sur la photo, les symboles de ce que le contribuable engraisse ou engraissa... au mépris de tous les citoyens...

  • janaliz il y a un mois

    Le pitre commémore les heures noires de l'histoire...

  • frk987 il y a un mois

    L'esprit de la Francisque...MDR !!!!!

  • M898407 il y a un mois

    Après Mitterrand et sa "Force Tranquille" (souvent utilisée aux dépens des contribuables), nous voilà avec Hollande et sa "Médiocrité Tranquille".... Mais je crois que les français en ont assez de la tranquillité socialiste et qu'ils réclament un peu d'action dans de nombreux domaines !

  • boudet il y a un mois

    Mitterand, celui qui a tout fait : la relance, la rigueur, la cohabitation. Et comme résultat, une dette qui a augmenté très fortement, un pays qui a décliné. Quel exemple.

  • M2766070 il y a un mois

    Ha Miteu toute une époque l argent à flot , le ministère du temps libre !!! Ouais vous avez bien lu , Collaro téléphonnait dans son show, ça sonnait toujours libre ... Et puis surtout la Francisque de P tain , la création des CRS sous Mendès France... enfin la gabegie non controlée...