Hollande insulté au Salon de l'Agriculture : les demi-excuses du patron de la FNSEA

le , mis à jour à 14:30
26
Hollande insulté au Salon de l'Agriculture : les demi-excuses du patron de la FNSEA
Hollande insulté au Salon de l'Agriculture : les demi-excuses du patron de la FNSEA

Gros embarras pour Xavier Beulin. Le président du puissant syndicat agricole FNSEA a peiné, ce dimanche matin, à justifier les actions d'une partie de ses adhérents la veille. Samedi matin, alors qu'il inaugurait le salon de l'Agriculture, le président de la République François Hollande a été lourdement sifflé et hué. Des quolibets et des insultes ont fusé, peu de temps avant qu'un groupe de producteurs franciliens de la FNSEA ne saccage l'un des stands du ministère de l'Agriculture.

« J'ai rappelé hier que la fonction présidentielle nécessitait un minimum de respect », a réagi Xavier Beulin sur le plateau, installé au cœur du Salon, du Grand Rendez-vous d'Europe 1, iTélé et Le Monde. « Les mouvements qui ont eu lieu tout le long du parcours du président reflètent la détresse, réelle, très forte, des agriculteurs », plaide-t-il.

Il y aura « des mouvements spontanés » tout au long du Salon, prévient-il

S'il n'est pas directement à l'origine des difficultés de la filière – agriculteurs et éleveurs dénoncent notamment l'embargo européen sur la Russie, la loi LME (loi de modernisation de l'économie) votée en 2008 sous le mandat de Nicolas Sarkozy, la concurrence des pays européens et la fin des quotas laitiers -, François Hollande est, pour Xavier Beulin, « à la tête de l'exécutif, et il a, à Bruxelles, la responsabilité de faire avancer les choses ».

Xavier Beulin, président de la FNSEA, a présenté ses excuses à François Hollande, insulté au Salon de l'agriculturehttps://t.co/LmZ4vsygxB— iTELE (@itele) 28 février 2016

A bout d'argument, le président du groupe Avril, spécialisé dans le biodiesel, « présente des excuses pour les noms qui ont été prononcés hier (Ndlr : samedi) ». Mais pas pour les sifflets. Et, ajoute-t-il immédiatement, « je ne condamne pas les violences, ce n'étaient pas des violences ». « Il y a eu un groupe d'agriculteurs, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Revlon9 il y a 10 mois

    Tu dis ça à un cheval de bois, il te fout un coup de pied....

  • M3366730 il y a 10 mois

    C'est pas la 1ère fois qu'il prend une veste, quand on est nul, on est nul!

  • M7097610 il y a 10 mois

    les insultes, c'était pour Beuuulin aussi !

  • nicog il y a 10 mois

    C'étaient des insultes ou des compliments ?

  • frenchto il y a 10 mois

    il est inadmissible que des gens se comportent comme des voyous impunément

  • SuRaCtA il y a 10 mois

    Qui sème le vent récolte la tempête....

  • dioptaze il y a 10 mois

    F sea , hollande tous des traites de la nation

  • glitzy il y a 10 mois

    Agriculteurs français : on casse, on revendique des sous à l'Etat (donc à toute la population) et on continue comme avant. PSA était aussi au bord du gouffre et s'est restructuré pour rebondir. Les charges sociales françaises sont certainement un problème, mais pour tout le monde !

  • Berg690 il y a 10 mois

    FNSEA dissolution!

  • indyta il y a 10 mois

    bah oui ca coute cher la poulisse..