Hollande-Gayet : «Le président est mal protégé», selon le photographe de Closer

le
4
Hollande-Gayet : «Le président est mal protégé», selon le photographe de Closer
Hollande-Gayet : «Le président est mal protégé», selon le photographe de Closer

Il aurait pu attenter à la vie du président «sans aucun problème».  Interrogé par RTL, Sébastien Valiela, le photographe à l'origine des révélations vendredi par le magazine «Closer» de la liaison supposée entre François Hollande et Julie Gayet, est formel : «Le président est mal protégé». Selon lui, «il y avait peu de chance qu'on (le) repère», lors de ses planques pour surveiller les allers et venues du président au domicile de la comédienne, preuve que «le président est mal protégé».

Déjà auteur des photos qui ont révélé l'existence de Mazarine, la fille cachée de François Mitterrand, le photographe s'est dit «surpris» du faible dispositif de sécurité de François Hollande : «Autour du président, normalement, c'est plus important que ça». «Il y a un problème, il n'y avait quasiment pas de sécurité. Pour pouvoir se rendre à des rendez-vous avec Julie Gayet, il a dû prendre des risques», a-t-il ajouté.

Sébastien Valiela a expliqué qu'il aurait pu «sans aucun problème» attenter à la vie de François Hollande car, «tous les soirs, on était là sans aucune sécurité, même à l'extérieur». «Le président a sous mes yeux fait le tour du pâté de maison» pour «s'engouffrer dans un parking, sur un scooter, le casque pas attaché et avec aucun véhicule derrière», a-t-il dit.

Un dispositif plus important pour les précédents présidents

Par ailleurs, «absolument personne» ne protégeait le président quand il était dans l'appartement, a-t-il poursuivi. «A partir du moment où il était dans l'appartement, la sécurité partait», a-t-il indiqué. Le photographe dit par ailleurs avoir été «surpris» de ce manque de sécurité, estimant «qu'un dispositif autour d'un président normalement, c'est plus important que ça».

«J'ai travaillé à peu près sur tous les derniers présidents. Notamment par exemple pour la photo de Mazarine, on était obligés de se placer à peu près ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Gary.83 le vendredi 17 jan 2014 à 17:37

    va retenir un animal en rut !!

  • mlaure13 le mardi 14 jan 2014 à 10:42

    Ce Président devrait démissionner...il est de moins en moins digne du prestige de la fonction !!!...C'est un petit fonctionnaire de Ka-Ka, qui a usurpé cette fonction suprême, avec l'aide des bran-qui-gnols du PS et de l'UMP qui n'a pas su s'opposer à Sarko le BlingBling, et voilà ou nous en sommes, une autre Bérézina. Mais EUX, ne sont pas touchés par la crise...NOUS OUI ?!!!...

  • s.thual le mardi 14 jan 2014 à 09:44

    cette affaire est nulle,de chez nul,triste affaire de fesse, mais ne venez pas nous faire croire que je president est mal protegé ,,closer aime le malsain avant tout !le president doit avoir le bon sens de se proteger dans un tel cas et il doit etre majeur pour juger s il y a risque,,,le premier etant la soif de nauseabon du journaleux!

  • M1531771 le mardi 14 jan 2014 à 08:10

    Remarquez, si quelqu'un veut nous en débarrasser, ce n'est pas moi que cela va déranger !