Hollande fait les yeux doux aux Antilles

le
2
Hollande fait les yeux doux aux Antilles
Hollande fait les yeux doux aux Antilles

Six îles en cinq jours : de mémoire de conseiller présidentiel, « il n'y a pas de précédent ». François Hollande est attendu ce matin à Saint-Barthélemy, première étape d'une tournée des Caraïbes qui verra le chef de l'Etat aller, après un passage éclair dans les Antilles françaises, jusqu'à Cuba et en Haïti.

A Saint-Barthélemy (qui n'a pas vu un président depuis Giscard en 1980 !), il ne restera que deux heures ; à Saint-Martin, à peine le double. Qu'importe : « Le président répond à l'engagement de se rendre partout en outre-mer », explique son entourage. Après la Martinique demain et la Guadeloupe dimanche, il ne manquera plus que Wallis-et-Futuna et la Polynésie au tableau de chasse d'un président qui, sur fond d'impopularité, ne peut se permettre de délaisser ses derniers fiefs. Les Antilles, « ce sont les départements qui lui ont fait le plus confiance lors de l'élection présidentielle », rappelle un conseiller élyséen : plus de 68 % en Martinique au deuxième tour, 72 % en Guadeloupe. Malgré un agenda minuté, Hollande prendra quand même le temps de visiter la petite mairie des Abymes, ville du fondateur du PS guadeloupéen Frédéric Jalton. Signe qu'il entend bien conserver les Antilles à gauche lors des élections régionales de décembre prochain.

Comment ? C'est tout l'enjeu de cette mini-tournée qui lui fournit aussi l'occasion de s'adresser au million d'Ultramarins de métropole. « Nou kontan vwè zot » (« Bienvenue en Guadeloupe », en créole), proclame une immense banderole à proximité du Mémorial€Te de Pointe-à-Pitre. Ce musée de 80 M€ consacré à la mémoire de la traite négrière sera inauguré par François Hollande le 10 mai, jour de la commémoration de l'abolition de l'esclavage.

Mais c'est surtout sur le chantier sensible des inégalités qu'il est attendu au tournant. Certes, les émeutes qui en 2009 avaient paralysé l'île pendant quarante-quatre jours ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le vendredi 8 mai 2015 à 18:23

    Attendu comme le père noël qui distribue du social....

  • C177571 le vendredi 8 mai 2015 à 11:36

    Les Antilles, combien de chomeurs? Merci François!!