Hollande fait la cour aux patrons du CAC 40

le
0
Le candidat PS veut, s'il est élu, convoquer les chefs des grandes entreprises françaises à l'Élysée pour ouvrir le dialogue. La présidente du Medef Laurence Parisot assure qu'elle est prête à travailler «avec tout gouvernement».

Contre la finance, mais pas contre les grands patrons. Le candidat socialiste à l'élection présidentielle, François Hollande, a tenu à rassurer les chefs d'entreprise du CAC 40, dans une interview accordée à Paris Match publiée ce jeudi. Il avait brocardé, mi-février, leurs augmentations de salaire «de 36% en moyenne en 2010».

À l'approche de l'échéance électorale, il a donc adouci le ton. «Nous aurons besoin de toutes les forces pour le redressement du pays. C'est pourquoi, au lendemain de l'élection présidentielle, je réunirai les entreprises du CAC 40, même si beaucoup de leurs dirigeants n'auront pas voté pour moi, déclare-t-il. Je leur dirai: "Vous êtes les fers de lance de l'économie française. Nous avons besoin de vous et vous avez besoin de l'État. Nous devons relever ensemble le défi du redressement de la France".»

Le candidat socialiste s'est vu répondre par la présidente du Medef, Laurence Parisot, jeudi sur France 2, que la vocatio

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant