Hollande exclut de changer de ligne après les départementales

le
3

PARIS (Reuters) - François Hollande a écarté tout changement de ligne ou de Premier ministre après les élections départementales des 22 et 29 mars, où les sondages prédisent une déroute du Parti socialiste.

"Il n'y aura pas de changement, ni de ligne ni de Premier ministre", a déclaré le chef de l'Etat, dont les propos sont rapportés mercredi par le magazine Challenges sur son site internet.

"Pourquoi changerais-je de ligne politique, alors qu'elle est claire, qu'elle commence à porter ses fruits ? Les Français ne le comprendraient pas !", dit-il.

Interrogé sur un éventuel élargissement de la majorité après le scrutin, il a répondu qu'il "ne devra se faire que sur cette exigence impérieuse du combat contre le Front national". "Nous devons nous rassembler face à l'adversité et la tragédie qui menace le pays, car le FN est en situation d'accéder au pouvoir", estime-t-il.

"Il faut l'élargissement, mais pas au détriment de la ligne politique", a encore dit François Hollande.

 

(Marine Pennetier, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • godardja le mercredi 11 mar 2015 à 16:27

    "Les Français ne comprendraient pas un changement de politique" ?? C'est pour cela qu'ils en remettront une couche aux élections Régionales de décembre jusqu'à ce que la situation devienne intenable pour Hollande. Et là, il faudra bien qu'il fasse qqchose.

  • M6749774 le mercredi 11 mar 2015 à 15:53

    Comment voulez vouez vous qu'il change de ligne, il n'a toujours pas compris qu'il nous menait dans le mur. Tous les autres pays de l'Europe ont compris mais pas lui. Ce n'est pas ce pauvre type de Hollande qui est à plaindre mais nous.

  • tropfort le mercredi 11 mar 2015 à 15:48

    Ben oui, pourquoi changer une super méthode qui perd ?