Hollande et Merkel veulent donner du sens à leur entente

le
0

Le chef de l'État accueille mercredi le 16e Conseil des ministres franco-allemand.

Pendant près d'un an et demi, il ne s'était pas passé grand-chose. Depuis l'élection de François Hollande et sa volonté de se confronter à l'Allemagne, à la réélection d'Angela Merkel à l'automne, la relation franco-allemande était restée comme en suspens. Mais la donne a changé. La formation du gouvernement de coalition CDU/CSU SPD à Berlin a redonné à la chancelière, qui n'est plus soumise à la contrainte d'une campagne, une liberté d'action: elle peut reprendre des initiatives sans craindre les conséquences dans son opinion publique.

Et la clarification sociale-démocrate de François Hollande lors de sa conférence de presse de janvier a rassuré les Allemands sur les intentions réformatrices de la France. Alors que le chef de l'État accueille ce mercredi à Paris Angela Merkel et son gouvernement pour le 16e Conseil des ministres franco-allemand, la relation entre les deu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant