Hollande et Merkel réclament des sanctions contre l'Ukraine

le
0

La situation en Ukraine a dominé le Conseil des ministres franco-allemand de ce mercredi à Paris.

Après une nuit de violences qui ont fait vingt-six morts à Kiev, François Hollande et Angela Merkel ne pouvaient pas rester en arrière de la main. La situation en Ukraine a largement occupé le Conseil des ministres franco-allemand, mercredi à l'Élysée, première rencontre dans ce «format» depuis la formation du cabinet de coalition outre-Rhin. D'emblée, dans leurs propos liminaires, les deux dirigeants n'ont pas mâché leurs mots. François Hollande a «condamné» des «actes inqualifiables, inadmissibles, intolérables» en Ukraine. «Moi-même, avec nos deux gouvernements, nous avons condamné tous ces actes et la répression venant du pouvoir», a poursuivi le président de la République, assis près de son interlocutrice, qui se remet lentement d'un accident de ski de fond. Prenant ensuite la parole lors de cette conférence de presse, Angela Merkel a déploré des «images choq...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant