Hollande et Merkel miment l'entente cordiale

le
0
Pour la première fois, le chef de l'État et la chancelière ont présenté, jeudi, une déclaration conjointe avant le prochain Conseil européen, en juin, pour afficher leurs convergences en dépit de leurs différends persistants.

Il devenait nécessaire de calmer la partie. Après la sortie du Parti socialiste contre l'«intransigeance libérale » d'Angela Merkel, fin avril, coup de pistolet sur fond de friction permanente, la chancelière et le chef de l'État ont joué l'apaisement, jeudi, au fil d'un long après-midi entre Musée du Louvre et Palais de l'Élysée. Pour la première fois depuis son élection, François Hollande et la dirigeante allemande ont mis au point une déclaration en préalable à un Conseil européen. Le document de huit pages dévoilé jeudi et consacré au «renforcement de l'Europe de la stabilité et de la croissance » est en effet destiné à préparer le sommet européen des 27 et 28 juin qui portera notamment sur le sujet crucial de l'emploi des jeunes.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant