Hollande et les patrons : le courant ne passe plus

le
0
La charge des grandes entreprises ce week-end montre que le dialogue avec l'Élysée reste empli de défiance.

L'incompréhension perdure. François Hollande a beau s'exprimer, les patrons s'interrogent sur la stratégie économique du gouvernement. Ce week-end, c'est l'Afep, le lobby des grandes entreprises, qui est montée au créneau en publiant dans Le JDD son «Pacte pour relancer la croissance et l'emploi». «Certains patrons sont en état de quasi-panique», déclarait au Figaro la présidente du Medef, Laurence Parisot, mi-octobre. À l'Élysée, on assure entendre cette inquiétude même si on ne veut pas commenter.

«Il y a un sentiment de méfiance réciproque qu'il faut arriver à estomper», expliquait un proche du chef de l'État il y a quelques jours. «Pour une partie du patronat, la gauche, ce sont forcément des gens qui ne connaissent rien à la logique économique. D'un autre côté, c'est vrai qu'il y a une partie de la majorité qui ne la comprend pas.» Bref, il y ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant