Hollande et le Sénat : la blague !

le
5
Le Sénat.
Le Sénat.

France Inter : C'est passé inaperçu, mais lors de ses voeux aux Corréziens, François Hollande a glissé un tacle, loin d'être anodin... Charlotte Chaffanjon : Oui. Sur le ton de la blague, comme il sait si bien le faire, François Hollande a remis à sa place le Sénat, qui commence manifestement à l'agacer. Écoutez-le, c'était à Tulle, son fief de Corrèze, samedi. "J'ai exercé en Corrèze tous les mandats possibles. [...] Je n'ai jamais été candidat comme sénateur, c'est le seul regret que je peux nourrir. Enfin, je ne suis pas sûr que ce soit un regret !" Il parle quand même d'une chambre du Parlement. Vous auriez dû voir la tête d'un sénateur socialiste à qui j'ai rapporté l'anecdote, ses yeux écarquillés. Il n'y croyait pas ! Pourtant, la pique de François Hollande n'est pas gratuite. Depuis le début du quinquennat, le Sénat n'en fait qu'à sa tête. Rien que depuis novembre 2013, il a rejeté deux fois le projet de loi de finances 2014, la taxe à 75 %, le budget de la Sécu, la réforme des retraites... C'est vrai... Il n'est pas censé être à gauche, le Sénat ? Si, depuis septembre 2011. François Hollande s'en était félicité chaudement, surtout que c'est son ami Jean-Pierre Bel qui en devenait le président. Mais la gauche a une toute petite majorité : six voix d'avance. Elle est d'autant plus fragile qu'en réalité la majorité gouvernementale est au Sénat minoritaire ! Je m'explique : la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • uran le mercredi 5 fév 2014 à 10:49

    En France c'est en gros 50% droite/gauche. Les élections se gagnent à 51% / 49%. Le rôle du Sénat est de protéger les 49% de l'arbitraire des 51% et cela quelque soi la majorité élue qu'elle soit de gauche ou de droite.

  • masson33 le mardi 4 fév 2014 à 10:16

    A quand la suppression de cette institution archaïque et jacobine....elle alimente les querelles de clocher et accumule les privilèges sur le dos des français.

  • heimdal le mardi 28 jan 2014 à 08:22

    Au contraire ,il a raison sur ce point .Les sénateurs sont les pires des politiciens non élus démocratiquement .Ils se gavent et s'auto-protègent de leurs avantages ... et méfaits .

  • nayara10 le dimanche 26 jan 2014 à 12:03

    Un vrai futur Dictateur ce motar de la rue du Cirque...

  • bearnhar le vendredi 24 jan 2014 à 16:40

    Il peut blablatter tout ce qu'il veut, visiblement c'est en cela qu'il est le plus fort._Avec le Sénat faut pas bavasser, faut le dissoudre._Pas de danger, ce sont ses potes.