Hollande et Fabius accueilleront Isabelle Prime en France ce vendredi soir

le , mis à jour à 14:58
7
Hollande et Fabius accueilleront Isabelle Prime en France ce vendredi soir
Hollande et Fabius accueilleront Isabelle Prime en France ce vendredi soir

La bonne nouvelle est tombée au milieu de la nuit. L'otage française au Yémen Isabelle Prime a été libérée ce jeudi soir selon un communiqué officiel de l'Elysée. Elle arrivera à Paris vendredi soir à l'aéroport de Villacoublay, où elle sera accueillie par le président Hollande et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Elle est attendue aux alentours de 19 heures.

Cette jeune consultante angevine de 30 ans avait été enlevée le 24 février à Sanaa avec son accompagnatrice yéménite par des hommes armés déguisés en policiers alors qu'elles se rendaient en voiture à leur travail.

"Notre compatriote Isabelle Prime a été libérée cette nuit". "Elle rejoindra notre pays dans les heures qui viennent" pic.twitter.com/iFCg7jeVfy— Élysée (@Elysee) August 6, 2015

De grands efforts déployés

«La France a déployé tous ses efforts pour parvenir à ce dénouement heureux», poursuit le communiqué. «Isabelle Prime est actuellement sous la protection des services français. Elle rejoindra notre pays dans les heures qui viennent.» Le président François Hollande «partage la joie de la famille d'Isabelle qui a su faire preuve de beaucoup de courage et d'une grande responsabilité au cours de cette longue attente.»

Le sultan d'Oman, un personnage clé

Le Président de la République «exprime toute sa gratitude à tous ceux qui ont œuvré à cette solution, et notamment au Sultan Qaboos Ibn Saïd, Sultan d'Oman». En aidant la libération d'Isabelle Prime, le sultanat d'Oman a su confirmer son rôle de médiateur discret et efficace. «Les Omanais nous ont énormément aidé», a précisé Laurent Fabius vendredi matin sur BFM TV. «J'avais encore ce matin le numéro deux de nos services qui m'a dit qu'ils avaient travaillé avec les Omanais comme avec des frères», a salué le ministre.

Déjà fin 2011, Oman avait servi de pays de transit pour trois humanitaires ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 7 aout 2015 à 17:29

    Enfin une occasion de s'auto congratuler, on verse 10 millions de rançon, c'est le tarif habituel au Yémen, on ne se demande surtout pas ce qu'elle fichait dans ce pays, mais les voilà tous contents en train de remuer la queue....sauf le contribuable qui paye !!!!!

  • bernm le vendredi 7 aout 2015 à 16:25

    Combien la France a t'elle paye? On va encore nous dire qu'aucune rancon n'a ete verse, pour ensuite avoir le montant devoila par un journal etranger... Les US au moins ont une politique de ne jamais payer.

  • Ross007 le vendredi 7 aout 2015 à 15:22

    mais comment feront-ils pour se mettre en avant, s'il n'y a plus d'otages français ?

  • cavalair le vendredi 7 aout 2015 à 15:10

    Ils n'ont rien a faire ou quoi...

  • M940878 le vendredi 7 aout 2015 à 14:57

    tous les français qui vont dans ces pays de m....... comme muslims devraient y rester

  • frk987 le vendredi 7 aout 2015 à 11:16

    Et que fichait-elle dans ce pays ?????

  • M3442498 le vendredi 7 aout 2015 à 08:21

    Combien ?