Hollande et Ayrault face à une majorité déboussolée

le
0
Les parlementaires, réunis à Bordeaux, restent résolument critiques à l'égard du pouvoir.

Envoyés spéciaux à Bordeaux,

Opération reprise en main. Le patron des députés socialistes n'a pas tardé à donner le ton des journées parlementaires du PS ouvertes lundi à Bordeaux. Sur fond de sondages catastrophiques pour le chef de l'État, de tentative de fronde des parlementaires sur le pouvoir d'achat et de doutes croissants sur la ligne politique, Bruno Le Roux a d'emblée de jeu lancé une mise en garde à ceux qui, au sein de la majorité, seraient tentés de jouer une partition personnelle. «À vouloir être tout le temps dans une stratégie où l'on demande plus, on perd de vue l'objectif collectif. On n'a pas besoin de cliquer sur des cochons pour avoir du pouvoir d'achat», a lancé ce proche de François Hollande dans une allusion à une pétition orchestrée par Philippe Doucet et Laurent Baumel où ils demandent aux internautes de cliquer sur une tirelire en...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant