Hollande et Aubry font campagne commune à Gandrange

le
1
Les deux ex-adversaires de la primaire étaient réunis pour un déplacement en Moselle sur le thème de l'industrie.

In extremis, François Hollande est monté dans le train. De retour le matin même de Guyane, après une tournée de trois jours dans les Antilles, le candidat socialiste a enchaîné mardi avec un déplacement en Moselle sur le thème de l'industrie. Il a visité une entreprise qui a réussi sa restructuration, Akers, mais aussi rencontré les salariés de l'ancienne usine Arcelor, qui a fermé les portes malgré les promesses de Nicolas Sarkozy. Dans le TGV, François Hollande retrouve la première secrétaire Martine Aubry, qui l'accompagne sur le terrain pour la première fois. Embrassade. «Tu as meilleure mine que nous», lui glisse Aubry, en mode bonne copine. «Il a plu», tempère Hollande. Malgré le décalage horaire, le candidat n'a pas l'air trop fatigué.

Hollande-Aubry, les deux ex-adversaires de la primaire. Il y a du symbole dans l'air. Symbole «d'unité», souligne le porte-parole Bernard Cazeneuve. Symbole de l'engagement de la première secrétaire derrière son can

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 18 jan 2012 à 09:26

    JPi - Pas de solution proposée par le PS ou Hollande pour réduire les dépenses de l’état, rien qu’augmenter les impôts. Je propose la : « Fin des abus ». 1- Fin des 35 h , 2 -Plafonnement des retraites , 3- réduction (-20%) des salaires et retraites de la fonction publique européenne , 4 - fin des niches fiscales. 5 - Taxation à mort des parachutes dorés, des primes, des salaires mirobolants et des sociétés qui permettent ces détournements d’argent. « PARTAGER PLUS, LA PEUR EN MOINS »