Hollande espère un accord CETA, juge que le TTIP doit être revu

le
1
    BRUXELLES, 21 octobre (Reuters) - François Hollande a dit 
vendredi espérer que l'accord commercial entre l'Union 
européenne et le Canada (CETA) puisse être conclu et jugé au 
contraire que l'accord avec les Etats-Unis (TTIP) devait être 
profondément revu s'il devait un jour exister. 
    Le président français a jugé possible que le Canada et le 
parlement de Wallonie, une région belge qui bloque pour 
l'instant cet accord, trouve une solution permettant de 
l'adopter, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil 
européen. 
    La discussion sur le CETA doit trouver en principe son terme 
jeudi, a dit François Hollande en jugeant cet accord utile, 
"j'espère que nous pourrons trouver le dénouement". 
    Concernant l'accord avec les Etats-Unis, "il doit y avoir 
bien sûr avec la nouvelle administration américaine une 
poursuite de la discussion mais il ne peut pas y avoir de date 
aujourd'hui et le TTIP doit être revu profondément si un jour il 
doit exister", a dit le président français. 
    "Il ne peut pas y avoir d'accord sur la base du TTIP et 
encore moins d'ici la fin de l'année", a-t-il ajouté. 
 
 (Elizabeth Pineau, avec Jean-Baptiste Vey à Paris, édité par 
Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a un mois

    Il a touché combien pour prendre cette position?