Hollande englué dans l'impopularité

le
0
Le chef de l'État atteint un niveau record de désamour, 18 mois seulement après son élection.

Cela peut paraître étonnant, mais en ces temps d'impopularité record pour le chef de l'État et son premier ministre, il se trouve encore des Français pour soutenir leur politique. Certains ministres assurent même en avoir rencontré lors de leurs déplacements sur le terrain, à l'instar de Najat Vallaud-Belkacem. «Les gens ne sont pas du tout aussi agressifs qu'on le laisse entendre. Il y en a même qui nous encouragent à persévérer», confie la ministre du Droit des femmes. Le dernier carré des fidèles électeurs irréductibles?

Au regard de la chute vertigineuse de François Hollande dans les sondages, les instituts s'interrogent. Y a-t-il un niveau au-dessous duquel le chef de l'État ne pourrait mécaniquement plus descendre? «Il y a probablement un plancher, un socle minimum d'électeurs socialistes très accrochés au PS. Mais à combien se situe-t-il? Nous n'en savons...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant