Hollande en visite sur les terres de François Fillon dans la Sarthe

le , mis à jour à 18:27
1
Hollande en visite sur les terres de François Fillon dans la Sarthe
Hollande en visite sur les terres de François Fillon dans la Sarthe

«Ca va mieux »!  C'est le tube de François Hollande qui, de nouveau, a entonné sa ritournelle du printemps cet après midi lors d'une visite d'entreprise à Solesmes (Sarthe). «Oui ça va mieux même si, je le sais, c'est parfois difficile pour ceux qui n'ont pas d'emploi», a réitéré le président qui, tout à la défense de son bilan, s'est lancé ces derniers jours dans une tournée des PME qui gagnent.

Après Chartres et Compiègne le mois dernier, Solesmes donc ce mercredi après-midi. Dans le rôle de vitrine de cette France qui va mieux, MK Automotiv, une PME spécialisée dans la mécanique de précision, filiale du groupe Mecachrome. Il y a trois ans, crise automobile oblige, la direction de l'usine était obligée de redéployer une centaine de ses salariés sur d'autres sites.

Des recrutements en intérim

Changement de décor aujourd'hui. Derrière un panneau, Steven, Gregory et Arnaud, la vingtaine se forment avec...des legos en mains. «On doit s'entraîner à construire des pièces avec un temps donné», explique un de ses jeunes, chronomètre posé sur l'établi. Renault pour l'industrie automobile, Safran pour l'aéronautique: «avec ces contrats oui, ça va mieux», reconnait Etienne Braud, le directeur du site sous l'œil approbateur de François Hollande.

Résultat, l'entreprise forme et embauche: de 243 salariés, elle est passée à 500 en moins d'un an. En recourant massivement, certes, à l'intérim. Mais, relève le chef de l'Etat, «notre objectif c'est le CDI». Devant les salariés du groupe, François Hollande se lance donc dans un vibrant plaidoyer en faveur de sa politique.

Il vante les vertus de la BPI

Dos à d'énormes machines outils quasi flambant neuves, il souligne l'apport des baisses massives de cotisations (41 milliards d'euros) pour baisser le coût du travail à travers le Pacte de responsabilité. Ou les investissements de SA banque, la fameuse Banque publique d'investissement créé en décembre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • RVM21 il y a 7 mois

    on a connu Mitterand avec SA banque industrie le Crédit lyonnais et maintenant Hollande avec SA banque la BPI: si la croissance reste molle le résultat sera le même et le gouvernement suivant gérera la faillite annoncée!!!