Hollande en Corrèze : «Nous devons être à la hauteur de l'esprit du 11 janvier»

le
4
Hollande en Corrèze : «Nous devons être à la hauteur de l'esprit du 11 janvier»
Hollande en Corrèze : «Nous devons être à la hauteur de l'esprit du 11 janvier»

En présence des élus locaux mais sans Bernadette Chirac qui, pour une fois le boudait, François Hollande a présenté ses v½ux aux habitants de Tulle, ce samedi après-midi.

Avant de parler de ruralité et de territoires, le président de la République est longuement revenu sur les événements des derniers jours. «Je venais vous présenter mes v½ux comme je le fais chaque année mais les circonstances font que cette cérémonie prend un tour particulier», a-t-il commencé.

«Nous devons continuer à vivre comme nous le voulons mais rien ne sera plus vraiment comme avant, avant ces événements, avant le 11 janvier (Ndlr : dimanche, le jour de la grande mobilisation pour la liberté d'expression). «Nous devons être à la hauteur de l'esprit du 11 janvier», a affirmé le chef de l'Etat face à une assistance attentive et silencieuse.

«Nous sommes un seul pays, un seul peuple, une seule France»

Si la communauté nationale -«je ne connais d'autre communauté que la communauté nationale», a-t-il insisté - a su se mobiliser, le président a voulu avertir : il faut «éviter les surenchères, les amalgames, être au juste niveau», sans «oublier les tensions qui traduisent les dérives, les ruptures, qui existent dans notre société et qui provoquent des comportements qui sont inadmissibles», a lancé le chef de l'Etat.

«Nous sommes un seul pays, un seul peuple, une seule France. Une France sans distinction de religions, de croyances, de sensibilités (...) Une France ardente face à ceux qui veulent nous installer je ne sais quelle guerre de religions en notre sein», a insisté le président de la République. Certes, des «clivages» existent et ils «doivent être respectés parce qu'ils sont le fondement de la démocratie».

Face aux manifestations du monde musulman, Hollande défend la liberté d'expression

Plus tôt ce samedi, sur le marché de Tulle, François Hollande a fait valoir que «la France a des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le samedi 17 jan 2015 à 22:27

    droite et gauche même combat : chanter la Marseillaise et préserver ses avantages aux prochaines élections!!

  • cavalair le samedi 17 jan 2015 à 19:38

    Moi President soyons a la hauteur du simple d'esprit qui est President de la Ripoublique

  • M1178616 le samedi 17 jan 2015 à 18:44

    TRISTE A DIRE MAIS QUE LE "CAPITAINE DE PEDALO" PROFITE D'UN DRAME NATIONAL . BRAVO LES MEDIAS SOCIALOS vous êtes en campagne pour continuer à préserver VOS PRIVILEGES.

  • paspad le samedi 17 jan 2015 à 17:26

    moi président, je dois être à la hauteur de l'esprit du 11 janvier .......................... ça serait un sacré changement pour ce ......