Hollande en contre-modèle de Sarkozy

le
0
Le nouveau chef de l'État a fait de l'antisarkozysme une ligne de conduite, tant sur le plan politique que personnel.

Finalement, l'antisarkozysme est beaucoup plus qu'un argument de campagne. Pour François Hollande, il s'agit même d'une ligne de conduite, presque d'un mode de vie. À en juger par ses premiers pas de chef d'État, tout, dans sa démarche, s'inscrit en opposition à ce que fut le style de l'ancien président, qu'il s'agisse de la méthode, du ton, de l'attitude ou du comportement.

À peine élu, Nicolas Sarkozy avait fêté sa victoire au Fouquet's avec des patrons du CAC 40, pris quelques jours de vacances sur un yacht de luxe, privilégié les déplacements en avion, mis en scène sa vie privée... À peine élu, François Hollande a fait exactement le contraire. Le soir de son élection, il est rentré se coucher chez lui. La semaine suivante, il est resté au contact des Français. Il a privilégié autant que possible les déplacements en train et en voiture. Et, pour son investiture, il n'a pas invité sa famille. Bref, un président «normal» au possible, au point d'en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant