Hollande en appelle à la solidarité européenne

le
0

PARIS, 16 novembre (Reuters) - La réponse aux attaques de vendredi à Paris passe en partie par l'Union européenne qui devra apporter sa solidarité à la France et contrôler ses frontières, a déclaré lundi François Hollande devant le Parlement réuni en congrès à Versailles. "L'ennemi n'est pas un ennemi de la France, c'est un ennemi de l'Europe", a justifié le président français lors de sa déclaration solennelle aux parlementaires. "J'ai demandé au ministre de la Défense de saisir dès demain ses homologues européens au titre de l'article 42.7 du traité de l'Union qui prévoit que, lorsqu'un Etat est agressé, tous les Etats membres doivent lui apporter solidarité face à cette agression", a-t-il également dit. L'article du traité sur l'Union européenne (UE) auquel s'est référé François Hollande prévoit que les Etats membres portent assistance à un pays qui fait l'objet d'une agression armée "par tous les moyens en leur pouvoir". Le président français a également plaidé pour un renforcement des mesures destinées à lutter contre de futures attaques, et notamment pour l'instauration d'un PNR européen, en référence au Passenger Name Record utilisé dans certains pays, un fichier des voyageurs aériens. "Il est également impératif que les demandes que la France a exprimées depuis longtemps trouvent en Europe une traduction rapide", a-t-il jugé. "Je pense à la lutte contre le trafic d'armes, à la mise en place des contrôles coordonnés et systématiques aux frontières et à l'approbation avant la fin de l'année 2015 de ce qu'on appelle le PNR", a poursuivi François Hollande. Afin d'accélérer l'adoption de ces mesures, la France a demandé et obtenu ce week-end la tenue extraordinaire vendredi prochain d'un conseil "justice et affaires intérieures" (JAI) de l'UE, auquel participeront les ministres de l'Intérieur. Les attaques commises vendredi à Paris et Saint-Denis ont fait 129 selon le dernier bilan officiel. (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant