Hollande en appelle à l'Onu pour éviter le chaos en Syrie

le
0

MONLEZUN, Gers (Reuters) - François Hollande a appelé samedi le Conseil de sécurité de l'Onu à intervenir "le plus rapidement possible" pour empêcher que la Syrie ne sombre dans "le chaos" et la "guerre civile".

Il s'est adressé tout particulièrement à la Russie et à la Chine, qui se sont jusqu'ici opposées à tout projet de résolution condamnant le régime de Damas.

Des hélicoptères de l'armée syrienne ont bombardé samedi des positions tenues par les insurgés dans le centre d'Alep, et des unités blindées ont pris position en vue de reprendre le contrôle total de la ville.

"Le régime de Bachar al Assad sait qu'il est condamné et donc il va utiliser la force jusqu'au bout. Le rôle des pays membres du Conseil de sécurité de l'Onu, c'est d'intervenir le plus rapidement possible", a déclaré le président français à la presse, en marge d'un déplacement dans le Gers.

"Je m'adresse une fois encore à la Russie et à la Chine pour qu'elles prennent en considération que ça sera le chaos et la guerre civile si Bachar al Assad n'est pas à un moment empêché", a-t-il ajouté, appelant de ses voeux la constitution d'un gouvernement de transition en Syrie.

"Il n'est pas trop tard mais chaque jour qui passe, c'est une répression, des soulèvements et donc des massacres", a poursuivi le président français.

Julien Ponthus, avec pool

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant