Hollande éclipse les élections algériennes

le
0
« Ici, ça ne sert à rien de voter, cela ne change rien », disent les Algériens qui préfèrent suivre une vie politique française qu'ils connaissent dans les moindres détails.

De notre envoyé spécial à Alger

François Hollande a éclipsé toute la classe politique algérienne pourtant actuellement lancée dans la dernière ligne droite d'un scrutin législatif qui se tient jeudi. C'est la photographie du nouveau président français qui s'étalait lundi en une des différents journaux.

La presse francophone consacrait l'essentiel de sa pagination à l'élection du nouveau président français, et soulignait l'ancienne amitié de François Hollande pour un pays qu'il a découvert, étudiant à l'ENA, lors d'un stage de huit mois à l'ambassade de France à Alger. Moins dithyrambique, la presse arabophone n'était pas en reste, et pariait également, en cette année du 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, sur l'ouverture d'un nouveau chapitre, plus apaisé, dans les relations, toujours à fleur de peau, entre deux pays aux populations mêlées.

Le fort taux de participation à la présidentielle française et le respect républicain dont on

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant