«Hollande doit apprendre à se passer des Verts»

le
0

INTERVIEW - Selon Dominique Reynié, professeur à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l'innovation politique, les écologistes n'ont «aucun poids politique hors les accords avantageux obtenus du Parti socialiste».

LE FIGARO. - Le différend qui a opposé Jean-Marc Ayrault et Cécile Duflot est-il un simple couac de plus ou une crise pour la majorité?

Dominique REYNIÉ. - S'il s'agit d'un couac de plus, c'est peut-être le couac de trop. Il semble nécessaire que le premier ministre et le chef de l'État clarifient les relations entre les Verts et leur majorité. Mais tout cela n'intervient pas par hasard: depuis le début du quinquennat, la tension est palpable. Grâce aux accords électoraux qu'ils ont négociés avec Martine Aubry et Benoît Hamon avant la présidentielle, les écologistes disposent d'une place au gouvernement et à l'Assemblée nationale qui est sans commune mesure avec leur influence électorale ré...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant