Hollande désarmé face à la déflagration Cahuzac

le
1
L'hypothèse d'un remaniement ministériel progresse. À Matignon, on n'est pas hostile à un resserrement de l'équipe, mais l'Élysée écarte cette idée.

Et maintenant, les investissements offshore du trésorier de la campagne de François Hollande. Après l'aveu de Jérôme Cahuzac sur son compte bancaire en Suisse, voici donc l'un des proches de François Hollande directement mis en cause. Selon Le Monde , Jean-Jacques Augier détiendrait, à titre personnel, des participations offshore dans les îles Caïmans.

De quoi alourdir encore, si cela était encore possible, l'atmosphère «délétère» que dénoncent aussi bien l'opposition que la majorité. Et de quoi ternir un peu plus, si là aussi cela était encore possible, l'image du chef de l'État. Avant l'affaire Cahuzac, sa cote de confiance avait déjà enregistré un nouveau recul de trois points en mars. Selon le baromètre mensuel TNS Sofres pour Le Figaro. À 27 % de confiance, Hollande réalise son plus mauvai...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4261473 le vendredi 5 avr 2013 à 09:35

    Moi président normal je ne sais rien.