Hollande dénonce un acte de guerre contre la France

le
0

PARIS, 14 novembre (Reuters) - François Hollande a dénoncé samedi un acte de guerre contre la France, au lendemain d'une série d'attentats qui ont fait au moins 128 morts et une centaine de blessés à Paris, et il s'adressera lundi au Parlement réuni en Congrès. "C'est un acte de guerre qui a été commis par une armée terroriste, Daech (...), contre la France", a dit le chef de l'Etat français après une réunion de crise à l'Elysée. "C'est un acte de guerre qui a été (...) planifié de l'extérieur et avec des complicités intérieures que l'enquête permettra d'établir", a-t-il poursuivi. François Hollande a annoncé un deuil national de trois jours et le renforcement des mesures de sécurité "à l'échelle maximale" dans le cadre de l'état d'urgence mis en place dès vendredi soir. "La France sera impitoyable à l'égard des barbares de Daech. Elle agira avec tous les moyens dans le cadre du droit (...) et sur tous les terrains, intérieurs comme extérieurs, en concertation avec nos alliés", a-t-il poursuivi. Il a lancé un appel à l'unité nationale et au sang froid. "Je m'adresserai au Parlement réuni en congrès à Versailles lundi pour rassembler la nation dans cette épreuve." (Emmanuel Jarry, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant