Hollande demande la reprise de la négociation assurance chômage

le
1
    PARIS, 28 octobre (Reuters) - François Hollande a souhaité 
vendredi que les partenaires sociaux reprennent la négociation 
sur l'assurance chômage afin d'apporter "des évolutions 
nécessaires", qu'il n'a pas précisées. 
    Après l'échec de la dernière négociation en juin, le 
gouvernement a prorogé, sans limite de temps, la convention en 
cours. 
    Le président du Medef, Pierre Gattaz, a invité les 
partenaires sociaux à essayer de dégager une vision commune de 
l'évolution du marché du travail en préalable à une reprise des 
négociations sur l'assurance chômage dans un cadre "apaisé". 
  
    Lors d'un discours devant le Conseil économique, social et 
environnemental (CESE), François Hollande a cité "l'Unedic, dont 
je souhaite et je le dis ici, que la négociation puisse 
reprendre de manière à ce qu'il puisse y avoir une pérennisation 
de ce que nous avons déjà engagé comme réformes et aussi des 
évolutions nécessaires". 
    "Il appartient aux partenaires sociaux de prendre leurs 
responsabilités", a ajouté le chef de l'Etat. 
    Avec un nombre de demandeurs d'emploi à un niveau record, le 
déficit de l'assurance chômage persiste et creuse sa dette. 
    Selon les dernières prévisions de l'Unedic, gestionnaire de 
l'assurance chômage, le déficit sera de 4,3 milliards d'euros 
cette année et de 3,8 milliards l'an prochain, portant la dette 
à 30,0 milliards en 2016, puis 33,8 milliards en 2017. 
  
 
 (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.lauver il y a un mois

    ce mec adore bavarder sur les sujets ou son influence est limité, il aime demander aux syndicats, à l'Europe, à la Russie d'agir mais lui sur la refonte de la fonction publique il n'a strictement rien fait, c'est pathétique