Hollande défend ses choix fiscaux par la défense de l'emploi

le
6
FRANÇOIS HOLLANDE DÉFEND SES CHOIX FISCAUX PAR LA DÉFENSE DE L'EMPLOI
FRANÇOIS HOLLANDE DÉFEND SES CHOIX FISCAUX PAR LA DÉFENSE DE L'EMPLOI

METZ (Reuters) - François Hollande a justifié jeudi ses choix fiscaux, plus favorables aux entreprises qu'aux ménages, par la nécessité de défendre l'investissement, et donc l'emploi, au lendemain de l'annonce de la première baisse du chômage depuis 18 mois.

La loi de finances pour 2014 présentée mercredi prévoit une stabilisation des prélèvements obligatoires sur les entreprises alors que les ménages subiront l'impact de la réforme des retraites et de la hausse de la TVA.

"La croissance, elle reviendra par l'investissement. C'est d'ailleurs le choix que nous avons fait sur le plan budgétaire", a-t-il dit lors d'une table ronde organisée à la préfecture de Metz avec des représentants du monde économique.

"Ça ne veut pas dire que nous allons malmener le pouvoir d'achat des Français", a ajouté le chef de l'Etat. "Une des manières d'améliorer le pouvoir d'achat de nos compatriotes, c'est de créer des emplois qui se retrouvent dans les salaires."

François Hollande est toutefois resté prudent sur la légère baisse du chômage enregistrée en août, pour la première fois depuis deux ans et demi.

"Il n'y aura d'inversion durable de la courbe du chômage que sur plusieurs mois, mais cet objectif est à notre portée", a-t-il dit.

"Il ne sera atteint que s'il y a de la croissance ou de la compétitivité et donc de la création d'emploi dans le secteur privé", a-t-il ajouté.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le jeudi 26 sept 2013 à 17:19

    Encore et toujours de l'amateurisme...

  • jfvl le jeudi 26 sept 2013 à 16:50

    Très belle photo pour illustrer c'est article

  • knbskin le jeudi 26 sept 2013 à 16:29

    ... Comme ça, il espère un second tout PS-FN et une seconde présidence "à la Chirac 2002", où il se contentera de glander au milieu des pots de confiture.

  • knbskin le jeudi 26 sept 2013 à 16:28

    Ben si, janaliz, il a une vue à moyen terme : 2017, comment se faire réélire ? Et il est prêt à TOUT pour ça. J'imagine qu'il cogite dur sur une issue possible : faire monter au maximum le FN en agitant quelques chiffons rouges (vote des étrangers, PMA, ou autres ...) et essayer de diviser la "droite de gouvernement" avec ces mêmes chiffons rouges. Evidemment, ça n'apporte rien au schmilblick du pays, mais ça, il s'en fiche éperdument ...

  • janaliz le jeudi 26 sept 2013 à 16:24

    J'enfume à droite, j'enfume à gauche, j'enfume devant, j'enfume derrière... Un véritable encensoir... Et les gogos pensent qu'il agit avec discernement. Ce type n'a aucune vue à moyen terme. Il est dans l'improvisation depuis 18 mois, incapable d'avoir compris ce qui se passait depuis 2008. Et les gogos le croient... Pauvres gogos. Ils sont reconnaissant de l'assistanat étatisé... encore quelques mois et tout ceci va voler en éclat sous la pression de l'Europe et des marchés.

  • Isegoria le jeudi 26 sept 2013 à 16:21

    On ne demande pas aux rats de régler le problème de la peste...