Hollande défend sa stratégie de croissance

le
0
Lors du sommet européen informel qui se tenait mercredi à Bruxelles, François Hollande a insisté sur son souhait de relancer l'économie européenne grâce à la croissance.

Posture d'un président toujours en campagne pour les législatives, ou projet à long terme d'un Européen déterminé à sauver l'UE de la crise en la faisant avancer vers davantage d'intégration? Le moment de vérité viendra plus tard, pas avant le Conseil européen de la fin juin. En attendant, François Hollande a mis à profit le sommet informel qui se tenait mercredi à Bruxelles, où il s'est rendu en train et non en avion, pour continuer à surfer sur la vague qu'il affirme avoir amplifiée, le désir de relance économique en Europe.

«Tout sur la table»

Le but n'était pas mercredi de décider, mais de lancer la discussion au cours d'un dîner de travail en «mettant tout sur la table», selon le mot du président de la République, afin de dégager les meilleurs instruments de croissance pour l'économie européenne en crise.

Point de mémorandum français, comme prévu initialement, mais une présentation dans laquelle François Hollande devait insister sur toute une panop

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant