Hollande défend la "moralisation" pour séduire les centristes

le
3

PARIS (Reuters) - François Hollande s'est présenté mercredi en garant de la moralisation de la vie politique, un appel aux électeurs du centre qui détiennent avec ceux du Front national une des clés du second tour de l'élection présidentielle le 6 mai.

Sur France 2, le candidat socialiste, favori des sondages, a d'autre part souligné les appels de son rival Nicolas Sarkozy au Front national, susceptibles selon lui de rebuter les partisans de François Bayrou.

"Ce que je sais c'est que beaucoup de ceux qui ont pu l'accompagner ne peuvent pas accepter la droitisation du candidat sortant", a dit François Hollande.

"Je dois m'adresser à tous les électeurs et notamment à ceux qui ont dans ce scrutin exprimé une exigence de moralisation de la vie politique, qui n'en peuvent plus de cette impression qu'un parti s'installe et qu'il capte tous les pouvoirs", a-t-il ajouté. "Je veux dire -pas simplement à François Bayrou, même s'il a porté ces thèmes et je le reconnais- qu'il y aura avec ma présidence une moralisation, y compris dans la lutte contre la corruption."

"Avec moi, il n'y aura pas d'Etat PS comme il y a eu un Etat UMP. Et j'y veillerai. Il y aura d'abord un chef d'Etat qui ne sera pas chef de parti ni chef de la majorité, ça changera."

"Pour toutes les grandes nominations dans les instances de régulation, le Parlement non seulement sera consulté mais sera capable de décider à une majorité des deux-tiers, ça veut dire que l'opposition participera à la décision", a poursuivi François Hollande. "J'introduirai le non cumul des mandats" et "je mettrai une part de proportionnelle et le plus vite possible".

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manix75 le mercredi 25 avr 2012 à 12:11

    et j'oubliais le meilleur de tous notre presque président PS d'hier , poursuivi en France et aux USA, DSK ! dont le passé est également sulfureux , nous oublierons les grands socialistes du passé avec la MNEF etc où les dinosaures comme Roger Patrice Pelat que M. Hollande conaissait bien quanfd il était conseiller de . Mitterrand, lui universellment reconnu comme, quintescence de la morale et de l'honnêteté de gauche, sa femme le savait bien !

  • manix75 le mercredi 25 avr 2012 à 12:07

    Avec M. Guerini ? La fédération PS du Nord ? Andréani, sénateur mis en examen, Mauroy et cohen Solal condamnés pour emplois fictifs ? J F Noyes conseiller général BdR, mis en examen, Tonon, maire de Salon de Provence, mis en exman, Vallini futur? minitre PS a Justice mis en examen, Jacque Maheas sénateur PS condamné pour AGRESSION SEXUELLE ? etc plus de 60 camardes de Hollande concernés! + Noah, condamné pour fraude fiscale aggravée à 9 M€ d'amende ... Vive la morale de gauche !

  • M1617344 le mercredi 25 avr 2012 à 11:25

    Moralisation ? ? une assemblée de rouges - roses et verts c'est la démocratie populaire ?