Hollande défend au CIO la candidature de Paris aux JO de 2024

le
0
HOLLANDE DÉFEND AU CIO LA CANDIDATURE DE PARIS AUX JO DE 2024
HOLLANDE DÉFEND AU CIO LA CANDIDATURE DE PARIS AUX JO DE 2024

LAUSANNE (Reuters) - François Hollande a défendu lundi au Comité international olympique la candidature de Paris à l'organisation des Jeux d'été de 2024, que le président du CIO, Thomas Bach, a qualifiée de "forte" et d'"exemplaire".

Candidate malheureuse aux JO de 2012 organisés à Londres, la ville de Paris devrait formaliser sa candidature auprès du CIO à la mi-septembre et saura dans un an si elle est retenue parmi les candidats officiels.

"Ce serait une formidable opportunité pour la France tout entière d'être au rendez-vous de 2024. Mais nous savons qu'il y a des étapes à franchir", a déclaré le président français devant la presse au siège du CIO, à Lausanne.

"Dans toute compétition, il y a des règles et il convient de les respecter", a-t-il ajouté, au terme d'un entretien avec Thomas Bach, en compagnie du champion olympique Tony Estanguet, membre du comité international.

La candidature de Paris sera "une candidature très, très forte", a dit Thomas Bach.

"La France a beaucoup à offrir au mouvement olympique", a-t-il ajouté, rappelant le renouveau de l'olympisme initié par le Français Pierre de Coubertin en 1924.

Le président du CIO a évoqué une "candidature exemplaire" et salué le souci de la France de protéger l'environnement.

"Si elle continue dans cet esprit, vous avez tous les atouts", a-t-il ajouté. "Bonne chance à la France."

"Nous repartons immédiatement au travail", lui a répondu François Hollande, ajoutant devant la presse, avant de quitter la pièce : "C'est bien parti, il faut bien arriver."

L'entourage du président français a souligné l'importance de défendre des jeux "écologiquement responsables", qui devront recevoir "un soutien populaire, associant le plus grand nombre, en particulier les jeunes".

Hambourg, Rome et Boston sont également en lice pour les JO de 2024. La ville hôte sera désignée à l'été 2017.

(Elizabeth Pineau, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant