Hollande défend à Tbilissi l'intégrité territoriale de la Géorgie

le
8
HOLLANDE DÉFEND L'INTÉGRITÉ TERRITORIALE DE LA GÉORGIE
HOLLANDE DÉFEND L'INTÉGRITÉ TERRITORIALE DE LA GÉORGIE

par Elizabeth Pineau

TBILISSI (Reuters) - François Hollande a défendu mardi à Tbilissi l'intégrité territoriale de la Géorgie, à qui le chaos actuel en Ukraine rappelle la guerre éclair de 2008 avec la Russie, pour laquelle la France était intervenue.

Les violences se sont poursuivies mardi en Ukraine, où six soldats ont été tués dans une embuscade tendue par des séparatistes pro-russes près de Kramatorsk, dans l'Est.

La situation a constitué le fil rouge du voyage de François Hollande, qui a achevé en Géorgie une tournée de trois jours qui l'a aussi emmené en Azerbaïdjan et en Arménie.

"Je tenais à terminer ce long déplacement dans le Caucase du Sud en Géorgie pour rappeler le soutien de la France à votre pays, à son intégrité territoriale, à son développement, à sa vocation européenne", a-t-il déclaré aux côtés du Premier ministre géorgien, Irakli Garibachvili.

En 2008, alors que la France présidait l'Union européenne, le président français Nicolas Sarkozy était intervenu personnellement et frontalement face à homologue russe Vladimir Poutine après une profonde incursion de l'armée russe en territoire géorgien.

La médiation de la France, alors présidente de l'Union européenne, avait permis d'aboutir à un accord. Au lendemain du conflit, l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie ont déclaré leur indépendance.

"Nous avons vu le soutien de nos amis français à cette époque et l'intervention de l'Etat français a pu sauver la souveraineté de la Géorgie", a dit le Premier ministre géorgien, dont l'arrivée au pouvoir, fin 2013, a permis un réchauffement des relations avec Moscou.

Malgré des efforts de part et d'autre, les relations diplomatiques bilatérales n'ont pas été rétablies et l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie en mars a ravivé les inquiétudes des Géorgiens quant à leur sécurité.

MISE EN OEUVRE DES ACCORDS DE 2008

Irakli Garibachvili a, comme François Hollande, déploré que l'accord de 2008 n'ait pas été "entièrement respecté", faisant référence à la présence russe en Ossétie et en Abkhazie.

Face aux troubles en Ukraine, les pays occidentaux ont choisi de tabler sur la tenue d'une élection présidentielle le 25 mai en Ukraine. De la bonne tenue de ce scrutin dépendra l'application ou non de nouvelles sanctions à l'égard de Moscou.

Ce même jour se tiendront les élections européennes dans les 28 pays de l'Union. "Le 25 mai c'est une élection très importante, en Ukraine, en Europe. C'est une élection pleinement européenne", a dit François Hollande.

Le président français a invité la Géorgie à se rapprocher de l'Union européenne en appliquant pleinement l'accord d'association qui devrait être signé en juin. Sans "brûler les étapes", a-t-il toutefois souligné à l'adresse des "empressés" qui voudraient voir la Géorgie adhérer à l'UE.

Autre signe de rapprochement des Vingt-Huit, la Géorgie s'apprête à envoyer un contingent de 156 hommes en Républicaine centrafricaine, en renfort de la force européenne Eufor.

A Tbilissi, François Hollande et Irakli Garibachvili ont salué les soldats qui partiront en juin pour une mission de six mois.

C'est la première fois que la Géorgie participe à une mission de l'Union européenne dans le cadre de la politique de sécurité et de défense.

(Edité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jebiga le mardi 13 mai 2014 à 23:47

    Bla bla ..nul en economie/ nul en histoire internationale / nul en stratégie geo politique ..dangereux pour la stabilité et l'équilibre européen

  • dupon666 le mardi 13 mai 2014 à 22:57

    Je pensais qu'avec le zebulon d'avant on avait atteint le niveau zero de la credibilite internationale.....j'avoue m'etre trompe ,il etait possible de descendre beaucoup plus bas

  • dupon666 le mardi 13 mai 2014 à 22:54

    et dire que certains croient encore que l'UE servait à rivaliser avec les US.......demain on leur dira que la papouasie doit faire partie de l'EU et ils applaudiront

  • dupon666 le mardi 13 mai 2014 à 22:50

    Le "young leader" de la french american foundation ne l'a pas volé son certificat de traitre et de cireur de pompes

  • a.duboi1 le mardi 13 mai 2014 à 22:46

    Hollande le nouveau VRP des USA en europe remplace l'anglais Cameron

  • nayara10 le mardi 13 mai 2014 à 22:43

    J'ai honte pour la FRANCE.Avec un type pareil les Ricains sont aux Anges...ET nous comme le Cocq.Les pieds dans la m.......e!!!!!!!

  • Berg690 le mardi 13 mai 2014 à 22:38

    La vocation européenne de la Géorgie?? -> référendum -> non!

  • Berg690 le mardi 13 mai 2014 à 22:34

    Vivement qu'il aille à belgrade pour y défendre l'intégrité territoriale de la Serbie! Ce type est un idiot et il ne le sait pas.