Hollande, de la com à la crise

le , mis à jour le
3
Fallait-il donc 150 ou 200 morts pour en arriver là ? 
Fallait-il donc 150 ou 200 morts pour en arriver là ? 

Fallait-il donc 150 ou 200 morts pour en arriver là ? Pour se convaincre qu'il fallait parler à Poutine sans qui rien ne peut se faire en Syrie ? Pour réaliser que Daesh était plus un danger que Bachar ? Pour prendre des mesures fortes de sécurité intérieure ?

Nos gouvernants n'ignoraient rien des menaces terroristes. La preuve, ils nous en avertissaient. Ils nous assuraient presque de l'inéluctabilité des attaques, Manuel Valls en tête. Mais il y a huit jours ? huit jours ! ?, le président courrait la France dans une tournée de com qui n'avait rien d'antiterroriste. Il se rendait, patelin, chez Lucette, cette militante dûment briefée pour ne pas lui poser de questions qui fâchent. Il y a huit jours, le chef de l'État battait la campagne, il était en campagne.

Il existait donc bien des mosquées radicales !

Au lendemain du 13 novembre, Bernard Cazeneuve annonce la dissolution des mosquées radicales. Il y en a donc ? Connues ? Répertoriées ? Pourquoi avoir attendu ? Au lendemain du 13 novembre, on lance partout en France des perquisitions, des arrestations, on renforce le contrôle aux frontières. Pourquoi pas avant ?

On ne doute pas que les pays les mieux préparés, les mieux armés contre le terrorisme ne pourront jamais empêcher une attaque sur leur sol de terroristes que rien n'arrête, même pas leur propre mort. Dans cette guerre asymétrique, quelques individus pourront toujours s'en prendre à un État,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le lundi 16 nov 2015 à 18:36

    Je dis et répète à l'envi que ce type n'est pas à sa place...

  • kurki le lundi 16 nov 2015 à 18:27

    Tous des têtes de linottes ! Autant d'intelligence que dans un pot de yaourt !

  • M898407 le lundi 16 nov 2015 à 18:22

    Mais que fait Gaspard Gantzer, le vice-président de Hollande ? Quand on pense que ce gouvernement de timorés n'a rien fait contre le terrorisme depuis janvier 2015 ! Dehors Fabius, dehors Taubira, dehors Cazeneuve...