Hollande dans le piège de l'impopularité

le
0
INFOGRAPHIE - En visite officielle en Slovaquie mardi, le chef de l'État est sommé par sa famille politique de trouver les moyens de rebondir. » VIDÉO - «Il faut changer de cap et d'équipe»

Un timide soleil caresse le palais Grassalkovitch, édifice baroque au style rococo. Le président slovaque, Ivan Gasparovic, y accueille François Hollande. Les hymnes nationaux s'élèvent lentement. D'abord La Marseillaise. Puis l'hymne slovaque. Droit comme un «i», le menton relevé, Hollande écoute ces accents slaves à fendre l'âme, les yeux perdus dans le vague. À quoi pense-t-il, en cet instant? À ce samedi maudit, où il a pris la décision de parler devant les Français du cas de Leonarda, suscitant une tempête dans le pays? À ces Bretons, qui ont fait plier le gouvernement sur l'écotaxe? À ces lycéens, en vacances, qui pourraient reprendre le chemin de la rue, grisés par leur coup d'essai? À ces clubs de foot, qu'il doit rencontrer jeudi pour leur faire avaler sa fame...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant