Hollande «dangereux» selon The Economist

le
1
Si The Economist devait voter, il opterait pour Nicolas Sarkozy, mais «pas plus pour ses mérites que pour maintenir François Hollande à l'écart». L'hebdomadaire britannique critique avec virulence le candidat socialiste.

img src="http://www.lefigaro.fr/medias/2012/04/26/76616e64-8fc4-11e1-9f5a-e3c8093c5b35-220x300.jpg" style="width:220px; height:300px;" alt="The Economist
The Economist, à paraître samedi prochain.

Après le «déni» de la France, The Economist replace l'élection présidentielle française à la une. Il y a un mois, l'hebdomadaire économique britannique déplorait la «frivolité» de la campagne des candidats à l'élection présidentielle, qui a nié les problèmes graves de la France. Alors que le premier tour du scrutin a placé François Hollande en tête des votes face à Nicolas Sarkozy, The Economist illustre son penchant libéral et ne mâche pas ses mots à l'encontre du candidat socialiste.

En couverture, François Hollande est qualifié d'homme «plutôt dangereux» (...) pour la France et pour l'Europe. Il apparaît en petit, les yeux écarquillés, et partiellement caché par le drapeau français qu'il entrouvre. Dans son éditorial, le socialiste - largement ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4261473 le vendredi 27 avr 2012 à 09:11

    En fin un journal réaliste contrairement aux journalistes Français qui sont tous de gauche et lèchent les bottes d'Hollande